Gilles Pialoux tord le cou aux fake news : il rétablit une vérité sur le vaccin

Invité dans l’émission Bourdin Direct sur BFM TV, Gilles Pialoux a tenu à répondre aux fake news voulant remettre en question l’efficacité du vaccin contre la Covid-19.

La crise sanitaire de Covid-19 continue de faire des dégâts en France. Depuis plusieurs mois, le gouvernement compte sur la vaccination pour tenter de baisser le taux de contamination et d’hospitalisation lié au virus. Malheureusement, la stratégie mise en place par le gouvernement peine à convaincre une partie de la population. Les retombées semblent particulièrement inquiétantes. “On a les mêmes chiffres à Tenon qu’à Marseille, c’est 89, 90 % de non-vaccinés, c’est une épidémie de non-vaccinés. Il faut le répéter”, a déclaré Gilles Pialoux sur BFM TV.

Le chef du service des maladies infectieuses et tropicales à l’hôpital Tenon a ensuite pointé du doigt les études concernant l’efficacité du vaccin. Et il insiste, cette pandémie a des répercussions catastrophiques sur les personnes non-vaccinées, contrairement aux fake news qui peuvent circuler sur la Toile. “On n’a pas besoin d’étude randomisée. Vous savez on tire au sort pour savoir si les régions où les personnes qui sont le plus vaccinées ont moins de pression sur l’hôpital. C’est une des grandes réussites de cette campagne vaccinale, celle de diminuer la pression sur l’hospitalisation et diminuer la mortalité“, a-t-il indiqué.

Pour le Pr Gilles Pialoux, l'épidémie de Covid-19 est désormais "une épidémie de non-vaccinés" pic.twitter.com/fIdPdlfHI9

Gilles Pialoux : “Quand vous comparez le taux de vaccination aux Antilles avec la France, vous avez votre étude”

Selon Gilles Pialoux, il ne suffit pas de suivre les études sur le vaccin pour en connaître son efficacité. “Quand vous comparez le taux de vaccination aux Antilles et le taux en métropole, vous avez votre étude, a-t-il précisé, avant d’ajouter : “Le taux de vaccination aux Antilles, on le connaît, il est autour de 24 %, c’est-à-dire près de deux fois moins que la métropole, même s’il y a un peu plus de comorbidité”.

Crédits photos : Capture d’écran BFM

Autour de

Source: Lire L’Article Complet