Gilles Lellouche : pourquoi l’étiquette de “pote de” Jean Dujardin l’a fait souffrir

Ce lundi 16 janvier, Gilles Lellouche et Jean Dujardin partagent l’affiche du film La French, diffusé sur France 3. Depuis près de vingt ans, les deux acteurs ont noué une belle complicité. Une amitié qui a parfois été difficile à gérer pour Gilles Lellouche.

Inséparables à la vie comme sur les plateaux de tournage. S’ils sont à l’affiche du film policier La French, diffusé ce lundi 16 janvier sur France 3, Gilles Lellouche et Jean Dujardin sont bien plus que de simplement partenaires d’écran. Depuis maintenant dix-sept ans, les deux comédiens partagent une belle amitié. Une complicité qui a longtemps été préjudiciable pour Gilles Lellouche. S’il est aujourd’hui reconnu par ses pairs grâce à ses succès dans, le comédien de 50 ans a bien souvent été catalogué comme le meilleur pote… « Tu regardes dans le dictionnaire : à ‘copain’, tu vois Gilles Lellouche. », a-t-il confié dans les colonnes du magazine So Film, en mai 2019. Un statut qui n’a pas toujours été facile à gérer pour le frère cadet de Philippe Lellouche. Et ce n’est pas Jean Dujardin qui dira le contraire. « Gillou, il a souffert de cette image de ‘copain de’ Guillaume Canet ou de ‘pote de’ Jean Dujardin. Voir passer Guillaume, moi, machin, devant lui et être resté trop longtemps dans la case du bon copain. », a avoué le compagnon de Nathalie Péchalat dans les colonnes de So film. Et de poursuivre : « Il a une carrière plus lente mais ça ne veut rien dire. Il est passé par le circuit sixième rôle, cinquième rôle, quatrième rôle… Et l’année dernière, il a fait le grand chelem. »

Cependant, l’ex-compagnon de Mélanie Doutey n’a jamais ressenti une once de jalousie à l’égard de ses amis. Bien au contraire. En voyant la carrière de ses amis exploser plus rapidement que la sienne, Gilles Lellouche a ainsi pu apprendre à leurs côtés. « (…) ça a été très inspirant de les voir grandir. Je me suis nourri de leurs expériences« , a-t-il assuré dans les colonnes du magazine Psychologies. Et de poursuivre : « L’idée de l’acteur perpétuellement insatisfait me dérange. Plutôt que d’envier la carrière des autres, regarde ce que tu as : pour moi, un dernier de la classe, venu de la campagne, arriver là où j’en suis… C’est déjà miraculeux. »

>> PHOTOS : Mélanie Doutey, Alexandra Lamy… qui sont les femmes de la vie de Gilles Lellouche ?

Gilles Lellouche : pourquoi Jean Dujardin n’était pas au casting du Grand Bain ?

En 2018, Gilles Lellouche est passé de l’autre côté de la caméra en réalisant son premier long-métrage Le Grand Bain. Si Guillaume Canet faisait partie du casting, l’un des membres du célèbre trio a brillé par son absence. En effet, Jean Dujardin n’a pas plongé dans le grand bain aux côtés de ses amis. Un choix sur lequel Gilles Lellouche est longuement revenu dans les colonnes de Paris Match, en octobre 2018. « Je n’avais pas envie de faire Les Petits Mouchoirs ou Les Infidèles à la piscine. Je ne souhaitais pas étiqueter mon film avec une image qui aurait fait oublier mon propos. », a-t-il révélé sans langue de bois. Avant de rassurer ses fans sur sa relation avec son acolyte du film La French : « Jean et moi avons tourné beaucoup de films ensemble. Il en fait sans moi, et vice versa. Tout va bien. »

Un choix qu’a parfaitement compris le célèbre interprète de l’agent OSS 117. « Il avait besoin de ne pas refaire Les Petits Mouchoirs. Il avait besoin d’un casting très hétéroclite avec des gens comme Mathieu Amalric. On a beaucoup tourné ensemble avec Gilles, c’était presque trop évident que j’y sois. », a-t-il déclaré à nos confrères de So film. La rancune n’a définitivement pas sa place dans leur belle amitié.

Crédits photos : VEEREN / BESTIMAGE

A propos de

  • Abonnez-vous à vos stars préférées et recevez leurs actus en avant première !

  • Gilles Lellouche

  • Jean Dujardin

À découvrir en images

PHOTOS : Mélanie Doutey, Alexandra Lamy… qui sont les femmes de la vie de Gilles Lellouche ?




Autour de

Source: Lire L’Article Complet