Gérard Depardieu : son évolution physique en images

Avec une carrière à la longévité hors du commun, de près de cinquante ans, Gérard Depardieu a traversé les années tout en ayant réussi à se diversifier dans ses rôles. Femme Actuelle vous propose de voir son évolution en images.

  • Gérard Depardieu

Une carrière longue comme deux bras. Tantôt amoureux tourmenté comme dans Trop belle pour toi (1989) de Bertrand Blier, tantôt grandiose comme dans Cyrano de Bergerac (1990) de Jean-Paul Rappeneau, qui lui a valu le César du meilleur acteur ainsi que le Prix d’interprétation masculine au festival de Cannes, tantôt comique comme dans Les compères (1983) de Francis Veber ou dans les volets d’Astérix et Obélix, Gérard Depardieu, insupportable pour certains, ou sublime pour d’autres, s’est vite imposé comme l’un des plus grand acteur français. Né le 27 décembre 1948, à Châteauroux, il n’était pas destiné à devenir un monstre sacré du cinéma. Il connaît une enfance plutôt pauvre et difficile, entre un père violent et une mère femme au foyer, entre cinq frères et sœurs. L’école ? Très peu pour lui. Il décroche à l’âge de 13 ans avec juste un certificat d’étude primaire. Il vit alors de menus larcins et de débrouille, en exerçant de nombreux petits boulots.

Découvrez les photos de son évolution physique depuis Les Valseuses

À l’âge de 15 ans, il décide, avec un de ses amis, de monter à la capitale pour y suivre des cours de comédie. Quelques années plus tard, il rencontre Élisabeth Guignot, également jeune comédienne. Le couple se marie le 11 avril 1970. Ensemble, ils ont eu deux enfants Guillaume né en 1971, et Julie, née en 1973. De petits rôles en petits rôles, il finit par exploser dans Les valseuses (1974) de Bertrand Blier, tout comme Patrick Dewaere et Miou-Miou. Gérard Depardieu a alors 26 ans. Déjà colossal, avec un nez imposant, il n’a guère le profil type du jeune premier. Il arrive à s’échapper de son image de jeune voyou en diversifiant ses rôles. Très vite, il est réclamé par les plus grands réalisateurs : Claude Sautet, François Truffaut, Alain Resnais, Claude Berri, tout en restant fidèle à Bertrand Blier avec lequel il tourne de nombreux films : Préparez vos mouchoirs (1977), Buffet froid (1979), ou encore Tenue de soirée (1986).

Depuis 1974, pas une seule année sans Gérard Depardieu à l’affiche d’un film

Il endosse les rôles, voire les enchaîne, comme un boulimique qui a peur de manquer. Depuis sa notoriété en 1974, pas une seule année ne manque à sa filmographie. Les années se suivent et son physique évolue au gré de ses rôles et de ses gourmandises. Gérard Depardieu croque la vie à pleines dents. À tous les niveaux. Le comédien a une face sombre où il pouvait se montrer odieux comme l’a raconté Vincent Lindon. On ne compte plus ses excès : la drogue qu’il lui arrivait de prendre avec Johnny Hallyday, ses nombreuses sorties de route, notamment, son amitié avec des dictateurs, mais également ses conduites en état d’ébriété. Récemment encore, le grand-père de Louise Depardieu a été accusé d’agressions sexuelles. Chose qu’il a toujours niée. Loin d’être un personnage lisse, il vit sa vie comme il l’entend, peu importe les conventions. Au risque de se brûler les ailes.

Source: Lire L’Article Complet