Gérard Depardieu accusé de viol : cette nouvelle plainte qui pourrait relancer l'enquête

Accusé en 2018 d’avoir violé une jeune femme d’une vingtaine d’années, Gérard Depardieu avait vu l’affaire classée sans suite. Mais cette dernière pourrait bientôt être relancée, à en croire les informations de l’AFP.

Gérard Depardieu

Gérard Depardieu pourrait à nouveau être confronté à la Justice. Souvenez-vous : en 2018, une jeune femme d’une vingtaine d’années avait accusé l’acteur de 71 ans de l’avoir violée. Une affaire qui avait rapidement été classée sans suite, mais qui pourrait bientôt revenir hanter le mythique interprète de Cyrano de Bergerac. Selon les informations de l’AFP, le parquet de Paris a demandé à un juge d’instruction d’enquêter à nouveau sur les accusations qui visent le père de Julie, Guillaume, Roxanne et Jean. Cela fait suite à une nouvelle plainte déposée par sa victime déclarée, qui s’est constituée partie civile. Elle affirme ainsi une nouvelle fois que les faits se seraient déroulés les 7 et 13 août 2018, dans l’hôtel particulier où vit la star, à Paris. Entendu en audition libre lors de la première procédure, l’ex-mari d’Elisabeth avait cependant nié toutes les allégations à son sujet, ce qui avait entraîné la fermeture du dossier neuf mois plus tard.

Gérard Depardieu bientôt visé par une nouvelle enquête ?

Pour le moment, ni l’acteur ni son avocat, Maître Hervé Témime, n’ont réagi à ce nouveau rebondissement. Au moment du premier témoignage de la victime supposée, l’homme de droit avait cependant fait part de l’état d’esprit de son client face à cette affaire qui entache grandement sa réputation. “Gérard Depardieu conteste absolument toute agression, tout viol ou tout acte délicieux, avait-il fait savoir dans la presse. Il est ébranlé. Cette accusation est le contraire de ce qu’il est et de ce qu’il respecte (…) Je suis convaincu, qu’à l’issue de cette enquête, Gérard Depardieu sera exonéré de toute culpabilité, de toute responsabilité.” De leur côté, plusieurs célébrités avaient pris la défense de l’acteur. Ce fut notamment le cas de Sandrine Kiberlain, qui avait déclaré au micro d’RTL: “Il faut faire attention à ce qu’on dit, à ce qu’on balance comme info, parce que dans l’inconscience collective maintenant, Gérard va être quoi, un pervers ? Il faut se méfier de tout ça. Tant qu’il n’y a pas de preuves, Gérard reste l’homme émouvant et brillantissime et drôle et génial.” Reste à savoir si elle défendra à nouveau cette fois-ci.

Source: Lire L’Article Complet