« Gérald Darmanin, un gesticulateur qui ne résout rien » : ce tacle grinçant

Invité dans le Talk, l’émission du Figaro ce mercredi 25 novembre, Olivier Faure n’a pas épargné Gérald Darmanin, actuellement sous le feu des critiques à cause de sa gestion des affaires intérieures en France.

La liste d’ennemis de Gérald Darmanin s’allonge. Invité sur le plateau du Talk, l’émission politique du Figaro, Olivier Faure a envoyé un tacle grinçant au ministre de l’Intérieur, au cœur de plusieurs polémiques depuis son arrivée place Beauvau. “C’est quand même inouï d’avoir un ministre de l’Intérieur, qui, sur la base d’images que lui-même condamne, qu’il voudrait interdire (…) il demande des comptes en expliquant que c’est odieux, et puis finalement il soutient celui qui a donné des consignes pour procéder de la sorte. On est chez les fous“, a déclaré le Premier secrétaire du parti socialise, en référence à la très controversée évacuation de migrants place de la République, le 23 novembre. Puis de trancher : “On a un ministre de l’Intérieur qui aujourd’hui a réussi à faire la démonstration qu’il était uniquement un gesticulateur, qu’il ne résout rien et au contraire il creuse le fossé entre la police républicaine et les Français. Qu’est-ce qu’on peut trouver de pire?

#Migrants à Paris : Gérald #Darmanin est «un gesticulateur qui ne résout rien», estime @faureolivier dans #LeTalk @Le_Figaro.

➡️https://t.co/JQU7cEHOuU pic.twitter.com/7WLhz6fox2

Très critiqué depuis sa prise de poste en juillet dernier, le ministre de l’Intérieur avait également fait l’objet d’insultes lors d’un déplacement officiel, alors qu’il est visé par une plainte pour viol datant de 2018.

Seul contre la majorité ?

Largement critiqué par l’opposition, Gérald Darmanin l’est aussi par son propre camp, à tel point que l’entourage d’Emmanuel Macron commence d’ores et déjà à l’interpeller sur les écarts de son ministre. Des critiques qui pourraient bien mettre en danger le ministre, qui met de plus en plus le gouvernement dans l’embarras…

Crédits photos : Stephane Lemouton / Bestimage

Source: Lire L’Article Complet