« Froide, dure », la femme de Roger Federer intrigue

C’est le grand retour de Roger Federer à Roland-Garros, après deux ans d’absence. L’occasion de se pencher sur celle qui tient une place inconditionnelle à ses côtés : son épouse, Mirka.

A propos de


  1. Roger Federer


  2. Mirka Federer

Roger Federer a disputé son premier match à Roland-Garros depuis 2019, ce lundi 31 mai. Pour l’encourager durant ce tournoi du Grand Chelem, le tennisman pourra compter sur le soutien indéfectible de sa femme, Miroslava Vavrinec alias “Mirka”. Malgré une double opération du genou l’année dernière, le champion suisse a trouvé la motivation de revenir sur la terre battue. Et sa dulcinée y est pour quelque chose. Élément-clé de la carrière de son mari, l’ancienne joueuse de tennis a arrêté la sienne en 2002. Après avoir pris sa retraite, elle s’est consacrée corps et âme à la réussite de son époux, jouant un double-rôle : celui d’agent et d’attachée de presse, soulignait Le Parisien le 26 mai 2019. Son tempérament lui a d’ailleurs valu quelques critiques.

Dans les colonnes du quotidien, Marc Rosset, ancien tennisman helvète, déclarait : “Mirka, c’est 50 % de la réussite de Roger. Elle a eu une influence énormissime depuis qu’ils se sont rencontrés. Tu ne peux pas rester compétitif jusqu’à l’âge qu’il a, être focalisé sur le tennis, si tu as une femme qui en a ras le bol à un moment donné. Tu perds le feeling. Elle, elle est à fond derrière lui.” Et d’ajouter : “Contrairement à lui, elle est capable de dire non. Du coup, plein de gens l’ont injustement perçue comme une femme froide, dure, méchante… C’est quelqu’un de très gentil mais qui protège son mec un maximum. Elle a son mot à dire dans tout et Roger l’écoute énormément. Elle a façonné Roger. Tu as un génie d’un côté et quelqu’un de cartésien de l’autre. C’est la combinaison géniale.”

Une femme mystérieuse

Le journaliste suisse René Stauffer partage son avis : “Pour moi, Mirka Federer, c’est la Mona Lisa du tennis”, lançait-il auprès du Parisien. Avant de poursuivre : “Tout le monde la voit derrière sa vitrine, mais personne n’entend jamais le son de sa voix…” Un mystère qui plane autour de la Suissesse, âgée de 43 ans. “Du coup, elle n’est pas palpable parce qu’elle ne s’ouvre pas. Elle n’a même pas la moindre activité sur les réseaux sociaux. Ni Twitter, ni Instagram… Tous les plus grands magazines ou les plus grosses émissions dans le monde voudraient l’avoir. En vain”, expliquait l’auteur de Roger Federer : la quête de la perfection.

“C’est elle qui m’a le plus soutenu”

Dans une interview accordée à The Guardian en 2016, Roger Federer se livrait ainsi, sur sa chère et tendre : “Quand je l’ai rencontrée, j’avais zéro titre, j’en ai désormais 88.” Depuis, il en a remporté 103. En 2020, dans les colonnes du Times, il se confiait sur son soutien au quotidien : “C’est elle qui m’a le plus soutenu. Elle s’est éloignée du tennis et a pris sa retraite avec une incroyable facilité, sans jamais vraiment essayer de faire son retour”, reconnaissait-il, avant de révéler : “Elle m’a expliqué qu’elle préférerait m’aider à avoir une carrière extraordinaire, que si tous les deux avions une carrière, nous ne nous verrions pas et nous serions malheureux, nous pourrions même nous séparer car nous ne nous voyions pas assez.” Une magnifique preuve d’amour.

Article écrit avec la collaboration de 6Medias.

Crédits photos : AGENCE / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet