François Mitterrand et sa dernière maîtresse : qui était au courant ?

Dans son livre « Le Dernier secret », Solenn de Royer raconte un nouveau pan de la vie de François Mitterrand : son histoire d’amour avec sa dernière maîtresse, Claire, une jeune femme de 22 ans. Une relation tenue secrète, mais pas pour tout le monde…

Réputé homme à femmes, François Mitterrand a mené une double vie, empreinte de cachotteries. Dans son livre Le Dernier secret, en librairie le 6 octobre et dont Le Monde publie des extraits, Solenn de Royer révèle la dernière infidélité du Président socialiste à son épouse Danielle. Malgré leurs 50 ans d’écart, pendant huit ans, François Mitterrand aurait entretenu une relation avec une jeune femme prénommée Claire, 22 ans, qui sort du silence après plusieurs années.

Leur relation débute en 1988, et c’est Claire qui en a l’initiative. Si leur histoire d’amour est tenue secrète, Solenn de Royer affirme que certains initiés étaient au courant de l’ultime infidélité de François Mitterrand à sa femme Danielle. Dans son ouvrage, la reporter raconte qu’au cours de la première année, Claire se confie à une amie, la fille d’un préfet. « Avec hésitation, d’abord, puis avec ferveur, Claire raconte tout. La peur, l’excitation, l’admiration, la joie, le manque, le chagrin, l’exaltation quand elle part le retrouver, l’attente anxieuse de ses appels, les livres, les flâneries dans Paris. Elle raconte aussi le premier baiser. La fille du préfet se tait », écrit la journaliste. Mais la réaction de son amie refroidie Claire. « Ça me dégoûte », le lance-t-elle. Cette discussion met un point final à leur amitié. Par la suite, Claire décide de ne plus en parler à personne, à l’exception d’un petit groupe d’amis intimes. « Je ne voulais plus qu’on salisse mon histoire. Je voulais la vivre, puis la chérir un jour, en paix », expliquer l’ex-maîtresse du chef de l’État à Solenn de Royer.

Danielle Mitterrand « s’installe sans un mot pour elle, sans un regard »

Également dans la confidence, celui que Solenn de Royer surnomme « le gardien des secrets », Michel Charasse. Claire se souvient de ce jour, dans une voiture, le fidèle conseiller de François Mitterrand la regarde « d’un drôle d’air en faisant glisser lentement son pouce sur sa gorge : ‘Si tu parles…’« , la menace-t-il.

Et puis il y a eu ce déjeuner incongru du 16 mai 1995. François Mitterrand vit son dernier jour à l’Élysée, après quatorze années de mandat. Pour l’occasion, il invite sa maîtresse à déjeuner dans les appartements privés de Palais présidentiel. Alors qu’ils sont en train de déjeuner dans le salon Starck, le maître d’hôtel les interrompt : « Monsieur le président, veuillez m’excuser, Madame est seule, elle souhaite se joindre à vous. » Sans plus attendre, et loin d’être dupe de l’infidélité de son mari, Danielle Mitterrand entre dans la pièce. « Elle s’installe sans un mot pour elle, sans un regard », raconte Solenn de Royer.

François Mitterrand est décédé quelques mois plus tard des suites de son cancer, le 8 janvier 1996. Il avait 79 ans, Claire 30.

Crédits photos : AGENCE / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet