Fondation Sussex Royal : Meghan et Harry visés par une enquête pour fraude !

Ce 25 mai, un rapport a innocenté Meghan Markle et le prince Harry, dont la fondation, Sussex Royal était passée au peigne fin depuis juillet 2020…


La fondation de Meghan Markle et du prince Harry, Sussex Royal, actuellement en liquidation n’a pas enfreint la loi britannique sur la charité. C’est ce qu’a établi un rapport, publié ce 25 mai et qui balaye les soupçons lancés par le lobby anti-royaliste Republic. Membre de ce groupe, Graham Smith avait signalé l’organisme de bienfaisance des Sussex aux autorités, en juillet 2020, pour “utilisation inappropriée de fonds de bienfaisance, conflits d’intérêts et manque d’indépendance”.

Non, ils n’ont rien fraudé !

Le rapport rendu cette semaine a finalement estimé que Sussex Royal (renommé MWX l’an dernier, et liquidé cette année) n’a rien fait d’illégal en transférant des fonds à l’organisation Travalyst du prince Harry. La Commission a également constaté que Travalyst pouvait recevoir des fonds d’un organisme de bienfaisance, au motif qu’elle promeut le tourisme durable, ce qui est une activité de bienfaisance en droit. Rien n’indique non plus qu’il y a eu conflits d’intérêts entre MWX et Travalyst…

En réaction à cette décision, Republic a publié ce mardi de longues excuses sur son site Web. Le communiqué admet que le lobby a “faussement affirmé” que le transfert de fonds était inapproprié et susceptible d’être illégal et qu’il n’avait même pas contacté la fondation Sussex Royal avant de s’adresser à la Commission ainsi qu’aux médias.

Nous nous excusons sans réserve auprès des organismes de bienfaisance et personnellement au duc de Sussex pour nos actions et les dommages publics qui ont été causés à la suite de fausses déclarations largement diffusées” a également fait savoir Republic. 

Victoire pour le couple décrié

De leur côté, Harry et Meghan qui ont fermé Sussex Royal au Royaume-Uni, pour ouvrir Archewell aux États-Unis, ont fait savoir, via leur porte-parole : “Nous sommes heureux que la Charity Commission ait confirmé ce que nous savions depuis le début: que la Fondation MWX, anciennement Sussex Royal, s’est pleinement conformée à la loi britannique sur les organismes de bienfaisance dans sa gestion et son transfert de fonds et de subventions“. Une sacrée victoire pour le couple, tant décrié au Royaume-Uni.

> A voir aussi : “Qu’elle se taise !” : cette offre de Meghan Markle qui tombe très mal !

F.A

Source: Lire L’Article Complet