Florent Pagny, premier parrain de la "Star Academy" : "J’hallucinais. Je me demandais ce que c’était cette horreur"

Florent Pagny n’est pas que l’homme de The Voice. L’artiste était le premier parrain de la Star Academy, il y a plus de deux décennies. Dans un entretien à nos confrères de Télé-Loisirs, le mardi 26 octobre 2021, ce dernier donne son point de vue sur le célèbre programme de TF1.

  • Florent Pagny

Florent Pagny est un pilier de TF1 depuis plus de deux décennies. Si les téléspectateurs ont désormais l’habitude de le voir assis sur le fauteuil rouge du plateau de The Voice – place qu’il occupera encore une fois, l’artiste n’en est pas à sa première émission. En effet, l’interprète de Savoir aimer était le premier parrain de la Star Academy, en 2001. Le célèbre télé-crochet de la première chaîne de France souffle d’ailleurs ses vingt bougies en 2021, l’occasion pour l’ami de Pascal Obispo de revenir auprès de nos confrères de Télé-Loisirs, mardi 26 octobre 2021 sur ses débuts dans le fameux programme. « Je me suis retrouvé propulsé parrain de la première édition mais j’ai découvert sur le plateau ce nouveau mode de télévision » explique-t-il dans cet entretien avant de se livrer sur une surprenante anecdote.

« J’ai découvert ce soir-là cette nouvelle façon de faire de la télévision, avec une dose de télé-réalité, des éliminations »

Celui qui fête ses 60 ans le 6 novembre 2021, non friand des émissions de télé-réalité, tombe d’abord de haut. « Je n’avais pas vu Loft Story, je n’étais pas en France à ce moment-là. Quand j’ai débarqué en France, on m’a expliqué que le Loft avait cartonné et qu’un nouveau programme arrivait. Qu’il s’appelait Star Academy et qu’on me sollicitait pour en être le parrain. J’ai dit ‘oui’ mais je ne savais rien. J’ai découvert ce soir-là cette nouvelle façon de faire de la télévision, avec une dose de télé-réalité, des éliminations... Je me souviens ce soir-là, la moitié des candidats avait été éliminée. J’hallucinais. Je me demandais ce que c’était cette horreur… » explique-t-il sans langue de bois.

Florent Pagny reconnait tout de même que si les producteurs de la Star Academy « s’étaient inspirées de la télé-réalité pure et dure qu’était Loft Story« , l’objectif était tout autre. Il fallait alors « se dire ‘maintenant on dépasse ça, et les gamins vont venir pour une raison’. Ils n’allaient pas juste être là et se mettre dans une piscine » reconnait-il. Et d’en profiter pour rendre hommage à The Voice, l’émission dans laquelle il a décidé de rempiler une nouvelle fois, malgré un emploi du temps chargé : « The Voice est un peu l’aboutissement de tout cela, une décennie plus tard. On frôle parfois la télé-réalité mais avec une véritable raison d’être en concours« .

Source: Lire L’Article Complet