Florent Pagny au plus mal : Ce jour où Pascal Obispo l'a sauvé

Dans le magazine "50 Min Inside", Pascal Obispo a raconté comment Florent Pagny lui avait demandé un incroyable service alors qu’il était dans la tourmente avec le Fisc.

C’était en 2003 et Florent Pagny se faisait remarquer avec une nouvelle chanson marquante : “Ma liberté de penser”. Dans celle-ci, l’artiste adressait un message fort alors que le FISC français lui réclamait beaucoup d’argent. A cette époque, l’ex de Vanessa Paradis comparaissait devant le tribunal correctionnel de Paris pour fraude fiscale estimée à plus d’un million d’euros, les faits remontant aux années 1990. Le chanteur avait finalement été sommé de rembourser à l’Etat près de deux millions d’euros. Par la même occasion, il avait été dépouillé par les huissiers de nombreux biens à son domicile.

Dans une situation critique, Florent PAgny a fait appel à son ami Pascal Obispo, comme s’est souvenu ce dernier dans le magazine “50 Min Inside”. “Un jour Florent Pagny m’appelle et il me dit je vais te poser une question tu vas me répondre par oui ou non. Il me dit écoute les huissiers sont venus aujourd’hui. Je n’ai plus de meubles. Je ne peux plus vivre chez moi et je suis là en France avec ma famille. Il faut que tu m’aides à récupérer mes meubles.” s’est-il remémoré. Pour cela, Florent Pagny a demandé l’interprète de “Lucie” de lui racheter tous ses meubles saisis lors d’une vente aux enchères : “Il y a une vente aux enchères. Il faut que tu y ailles avec ton carnet de chèques. Je vais te donner la liste et tu vas tous les racheter“, lui alors soumis Florent Pagny. “J’ai envoyé quelqu’un qui travaillait avec moi. Il avait la liste. Je lui disais : Achète ! Achète ! Prends ! Prends !” a relaté non sans humour Pascal Obispo. Une jolie preuve d’amitié qui a vivement soudé les deux artistes.

THL

Source: Lire L’Article Complet