Féminicide de Julie Douib : son ex condamné à perpétuité, comme le souhaitait son père

Le 10 juin s’ouvrait le procès de Bruno Garcia-Cruciani, l’assassin présumé de Julie Douib, à Bastia. L’ex-compagnon de la victime vient d’être condamné ce mercredi 16 juin à la réclusion criminelle à perpétuité.

Mère de deux enfants, Julie Douib est décédée le 3 mars 2019, tuée par son ancien compagnon à L’Île-Rousse en Haute-Corse. Assassinée par trois balles et laissant derrière elle ses deux fils de 8 et 10 ans mais aussi sa famille dans une profonde tristesse. L’assassin présumé, Bruno Garcia-Cruciani a été jugé devant la cour d’assises de Haute-Corse à Bastia, depuis le 10 juin dernier. Ce mercredi 16 juin, l’homme de 44 ans a été condamné à la réclusion criminelle à perpétuité assortie d’une peine de sûreté de 22 ans. Comme le souhaitait le père de Julie Douib.

Voilà deux ans que Lucien Douib, le père de la victime, et l’ensemble des proches de cette mère de deux enfants attendent ce jugement. Aujourd’hui, il a été rendu et correspond à la peine exemplaire que Lucien Douib réclamait. L’avocate générale avait requis la perpétuité, rapporte BFMTV, mais également la déchéance de son autorité parentale, une période de 15 ans de suivi socio-judiciaire avec injonction de soins et 15 années d’interdiction de port d’arme.

Deux enfants condamnés à une “douleur à perpétuité”

Bruno Garcia-Cruciani a reconnu les faits. Il a dit être venu au domicile de la mère de ses deux fils, dont il était séparé depuis septembre 2018, et lui avoir tiré dessus. Il s’est ensuite rendu aux gendarmes. L’assassin a nié toute préméditation, déclarant : “Je n’avais rien préparé.” Il a refusé de présenter ses excuses à la famille de Julie Douib affirmant les réserver à ses enfants. Ses deux fils qu’il a pourtant condamnés à une “douleur à perpétuité”, comme l’a rappelé leur avocate.

Crédits photos : © Jean-Claude Cohen / KCS PRESSE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet