Faustine Bollaert traumatisée par ses parents : ce souvenir qu’elle n’oubliera jamais

Faustine Bollaert a l’habitude d’écouter les histoires des autres plutôt que de parler d’elle. Mais elle a fait une exception dans les colonnes de Marie France en dévoilant un traumatisme de l’enfance causé par ses parents.

Faustine Bollaert

Mangez cinq fruits et légumes par jour, ce n’est pas une règle qui dérange Faustine Bollaert. Si l’animatrice passe plus de temps à écouter les histoires de ses invités dans Ça commence aujourd’hui qu’à regarder les replays de Tous en cuisine, elle se débrouille plutôt pas mal derrière les fourneaux : « Je suis une cuisinière du quotidien. Je ne sais pas faire grand-chose, mais ce que je sais faire, je le fais bien » explique-t-elle à Marie France. Pour avoir animé durant quatre ans Le Meilleur Pâtissier, Faustine Bollaert est une gourmande et elle le revendique. Interrogée sur ses préférences culinaires par le magazine Marie France, la chérie de Maxime Chattam s’est laissé aller à quelques confidences. Elle raffole notamment des caramels au whisky qu’elle ramène systématiquement d’Ecosse. S’il y a en revanche une chose qu’elle ne peut plus manger depuis des années, ce sont les épinards.

Plus jamais

Comme la plupart des enfants, Faustine Bollaert n’avait pas toujours envie de manger ce que ses parents lui mettaient sous le nez. Jusqu’au jour où ces derniers lui ont fait manger les fameux épinards détestés de toutes les têtes blondes, un « traumatisme à vie ».

« Un jour, j’ai refusé de finir mon assiette, raconte-t-elle. Et mes parents m’ont obligée à rester devant jusqu’à ce qu’elle soit vide ». On est tous plus ou moins passés par là, sauf que là où d’autres s’en sortent à la fin, Faustine Bollaert a subi jusqu’au bout : « Voyant que je ne lâchais rien, ils ont débarqué jusqu’à 23 heures pour me faire manger la dernière cuillerée… C’était froid ». C’est sûr, elle ne devait pas trop avoir la frite après…

Source: Lire L’Article Complet