EXCLU – Yannick Noah en bons termes avec ses ex : “Il faut savoir pardonner”

Au cours d’un entretien exclusif accordé à Gala, ce jeudi 19 mai 2022, Yannick Noah a partagé quelques confidences sur sa vie sentimentale. Notamment sur ses relations avec ses ex avec qui il s’entend très bien.

Des séparations sentimentales faites sans une once de rancœur. Dans les colonnes de Gala, en kiosque ce jeudi 19 mai, Yannick Noah s’est livré, en toute transparence, sur ses précédentes relations amoureuses. D’après ses propos, le chanteur et ancien tennisman ne semble visiblement pas garder d’amertume envers ses précédentes compagnes.

« Je crois qu’à un moment il faut savoir pardonner. Il faut avoir ce courage-là. C’est un exercice. Pour moi, c’est la vraie force, et non pas, comme on l’entend parfois, se bagarrer, ne pas lâcher« , a d’abord expliqué Yannick Noah, avant de poursuivre, sur les potentiels effets néfastes que peuvent engendrer certaines séparations : « Je crois au contraire qu’il faut lâcher prise. Et accepter. On ne peut pas vivre dans la rancœur. Ni dans la colère, c’est du poison. Je ne dis pas que ça se fait en deux jours, mais c’est tellement mieux. Ça ne veut pas dire oublier, mais pardonner, ça allège. » Une philosophie de vie – centrée sur le pardon – revendiquée par le chef d’un village au Cameroun qui semble porter ses fruits…

>> PHOTOS – Yannick Noah : voici les femmes qui ont marqué sa vie

Yannick Noah : un homme marqué par la célébrité

Le 15 mai dernier, à l’occasion du début du tournoi Roland Garros – le 22 mai prochain -, le Journal du Dimanche s’était entretenu avec Yannick Noah. Une interview au cours de laquelle l’ancien tennisman s’était notamment souvenu de sa soudaine notoriété suite à sa victoire en 1983.

« Mon rêve s’était réalisé rapidement. […] Je n’étais pas du tout prêt. Ce n’était pas ce qui m’avait attiré dans l’idée de gagner Roland. Je me disais que j’aurais peut-être plus de meufs, plus de blé, c’est à peu près tout. La gloire, mais sans me poser de questions. Mon numéro était toujours dans l’annuaire« , avait-il d’abord assuré. Seulement, cette surmédiatisation s’est malheureusement accompagnée d’une dépression. « Plein de sportifs ont eu des moments de déprime. Aujourd’hui, il y a tout un accompagnement qui fait qu’il ne s’agit pas juste de taper dans la balle. Sinon, tu deviens cinglé« , a-t-il ensuite indiqué, avant de conclure : « C’est pour tenir, survivre, gérer le stress, l’attente du public, la tienne, ce mode de vie… Et, ouais, ce truc-là, je l’ai vécu. »

Notre interview de Yannick Noah est à lire en intégralité dans le nouveau numéro de GALA, en kiosque ce jeudi 19 mai ou disponible en cliquant ici. Vous pouvez aussi recevoir GALA chez vous chaque jeudi en profitant d’une offre d’abonnement SANS ENGAGEMENT !

Crédits photos : Christophe Clovis / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet