EXCLU – Thomas Hollande fusionnel avec sa fille Jeanne : « Ils sont très proches »

Ce jeudi 1er septembre, petits et grands font leur rentrée. Pour l’occasion, Émilie Broussouloux s’est confiée à Gala.fr. La journaliste à LCI nous révèle que sa fille aînée, Jeanne, et son époux, Thomas Hollande, sont « très proches ».

Ce jeudi 1er septembre, Jeanne est allée à l’école pour la première fois. La fille de Thomas Hollande est rentrée en maternelle à son bras. « Elle est tellement proche de son papa qu’elle est très contente », confie Émilie Broussouloux à Gala.fr. La journaliste à LCI, qui a démarré à l’antenne simultanément, « espère que Jeanne va aimer à l’école ». Ses parents ont réfléchi longtemps au meilleur établissement où l’inscrire. Ils ont finalement décidé de faire confiance à l’Éducation nationale. « C’est important pour nous qu’elle intègre le système public. Pour tous les avantages qu’il comporte, pour sa mixité notamment« , explique sa maman. La présentatrice souligne « la chance inouïe de pouvoir aller à l’école » des Français.

Thomas Hollande et Émilie Broussouloux, qui préparent déjà leur fille à comprendre des sujets graves comme « le harcèlement scolaire » ou « la tolérance » à ses petits camarades, sont donc restés classiques pour le choix de l’établissement parisien. « J’aime bien la méthode Montessori, mais je trouve qu’on en fait trop. Je n’en ai rien à faire qu’elle apprenne l’anglais à trois ans. Je veux qu’elle soit heureuse, épanouie et qu’elle ait des amis« . La fillette, qui n’a conscience ni de la notoriété de ses parents ni de celle de ses grands-parents, Ségolène Royal et François Hollande, ira donc « à l’école comme tout le monde », insiste sa maman.

PHOTOS – Thomas Hollande et Émilie Broussouloux toujours aussi complices au Bal du Siècle

Ce conseil donné par François Hollande à sa petite-fille

La grande sœur de Noé est aussi « très proche » de ses grands-parents. Ségolène Royal et François Hollande s’investissent auprès de leurs petits-enfants. Quitte à surprendre les institutions à la sortie des classes. À trois ans, Jeanne est en âge d’observer qu’ils sont souvent arrêtés et photographiés dans la rue. Mais, elle ne mesure absolument pas ce que signifie « président ». Émilie Broussouloux ne s’en inquiète pas. Avec son papa, Thomas Hollande, ils lui expliqueront plus tard. Une insouciance, qui provoque parfois de délicieuses réflexions cocasses de la fillette. Elle est très curieuse. « La dernière fois, c’était rigolo, pour la première fois elle a demandé à son grand-père ce que c’était que la décoration rouge qu’il avait (la légion d’honneur, N.D.L.R.). Il lui a répondu : « C’est quelque chose qu’on a quand on a bien travaillé à l’école ! Donc je t’invite à bien travailler quand tu vas démarrer l’école» », se remémore avec malice la belle-fille de l’ancien président de la République.

Crédits photos : CEDRIC PERRIN / BESTIMAGE

A propos de


  1. Thomas Hollande


  2. Emilie Broussouloux


  3. François Hollande


  4. Ségolène Royal

Autour de

Source: Lire L’Article Complet