EXCLU. Karin Viard : ses franches confidences sur son rapport apaisé avec sa mère

A l’occasion de la sortie du film L’Origine du Monde, Karin Viard s’est confiée sur sa relation avec sa mère. Un sujet très intime qu’elle aborde en toute transparence.

Ce mercredi 15 septembre, le film L’Origine du monde va sortir en salles. L’occasion de retrouver l’actrice Karin Viard, dans un long-métrage assez osé. En effet, ce dernier traite d’un sujet qui peut parfois, être tabou chez certains : le sexe de la femme et de la mère. Pour la comédienne, bien au contraire, il faut savoir rire de tout, comme elle le confie dans les colonnes de Télé Star. En effet, celle qui partage l’affiche avec Laurent Lafitte a évoqué sans tergiverser, sa façon de voir le rôle des acteurs : "Il est aujourd’hui interdit de rire des gros ou des Noirs (…) Ce rétrécissement de la pensée m’épuise. Il est du devoir des artistes de résister face à la censure".

Cet entretien a également été l’occasion pour Karin Viard d’évoquer sa relation avec sa mère. Un sujet dont il est question dans le film. En effet, la comédienne a été confiée à ses grands-parents lors du divorce de ses parents : "Une relation très libre, sans contrainte ni culpabilité. Elle est très différente de moi, mais j’ai beaucoup d’affection pour elle. Je l’apprécie telle qu’elle est, avec ses défauts et ses qualités. On a un rapport apaisé", confie la comédienne, en toute honnêteté.

"On a le droit de se foutre à poil à notre âge"

Désormais sereine dans ses rapports mère-fille, Karin Viard se dit aussi plus libre avec son corps. En effet, dans le film, elle a été obligée de jouer nue. Des scènes qui peuvent être difficiles à jouer : "Les personnages se trimbalent nus mais se comportent comme s’ils étaient habillés. Paraître aussi naturelle a exigé beaucoup de travail. D’autant que je cours et que je moleste ma grand-mère". Avec cette scène, elle se sert de son corps nu comme d’un message : "Si je suis heureuse d’avoir vaincu mon appréhension, j’ai aussi l’impression, à travers cette scène, de porter un message. De dire aux femmes de 50 ans : ‘Regardez on a le droit de se foutre à poil à notre âge. Soyons libres, assumons notre corps’". Une belle façon d’aimer son apparence, comme elle l’est.

Une interview à retrouver en intégralité dans votre Télé Star, ce lundi 13 septembre

Source: Lire L’Article Complet