EXCLU. Alexandra Lamy réalisatrice : ses confidences sur ces scènes intimes tournées avec sa fille

Le jeudi 22 septembre prochain, TF1 diffusera Touchées, un téléfilm autour de la résilience de femmes victimes de violences conjugales et sexuelles. Il s’agit également de la première réalisation de la comédienne Alexandra Lamy, qui en a profité pour faire appel aux talents de sa fille, Chloé Jouannet. Dans un entretien accordé à Télé Star, elle s’est d’ailleurs confiée sur les scènes intimes tournées avec la jeune femme.

Nouvelle carrière pour Alexandra Lamy. La comédienne, révélée dans la série Un gars une fille, est passée pour la première fois derrière la caméra à l’occasion du tournage du téléfilm Touchées, qui sera diffusé le jeudi 22 septembre sur TF1. Dans cette adaptation du roman graphique de Quentin Zuitton, la réalisatrice a souhaité s’intéresser aux violentes faites aux femmes, en dressant le portrait de trois combattantes, dont le seul objectif est de s’affranchir du passé. Pour l’occasion, Alexandre Lamy a fait appel aux services de Mélanie Doutey, Claudia Tagbo mais également sa fille, la comédienne Chloé Jouannet.

Le choix de cette dernière s’est d’ailleurs fait tout naturellement, comme l’a confié Alexandra Lamy dans nos colonnes. "Je savais que c’était une excellente comédienne", a expliqué la réalisatrice, avant d’ajouter qu’elle ne lui aurait pas demander de jouer dans le film, si elle savait qu’il y avait un risque : "Il était hors de question que je flingue mon premier film, ni que je lui offre un cadeau empoisonné si je ne l’avais pas sentie à la hauteur. Ce que j’aime chez Chloé, c’est à la fois cette blondeur de jeune première et le fait que ça boue à l’intérieur".

Alexandra Lamy : "j’ai eu le sentiment d’avoir perdu mon "bébé""

Mais durant le tournage, Chloé Jouannet a été amenée à tourner quelques scènes très intimes. De quoi donner lieu à des moments embarrassants pour la mère et la fille. "Elle, oui. Moi, pas du tout car j’étais à fond dans mon job de réalisatrice", a indiqué Alexandra Lamy, précisant tout de même que cela lui avait provoqué une impression étrange : "J’ai même eu le sentiment d’avoir perdu mon perdu mon "bébé" car j’étais face à une comédienne qui bossait, qui proposait, et qui se réveillait assez tôt pour être en avance, des trucs un peu couillons de maman, quoi ! Et à la fin de la journée, elle venait me faire un gros bisou pour me dire au revoir. C’était trop mignon !".

Une interview à retrouver en intégralité dans votre Télé Star, ce lundi 12 septembre

Source: Lire L’Article Complet