Eurovision : ce ministre est un fan inconditionnel du concours !

Au gouvernement se cache un homme passionné par le concours de l’Eurovision. Comme il l’a confié dans les colonnes de Paris Match, ce secrétaire d’Etat n’a jamais raté une édition depuis ses 17 ans !

A propos de


  1. Clément Beaune

Une nouvelle fois cette année, il a vibré, et fait le déplacement jusqu’à Rotterdam. Inconditionnel du concours de l’Eurovision, ce secrétaire d’Etat qui n’a jamais raté une édition depuis ses 17 ans, a cru jusqu’au bout aux chances de la France, représentée cette année par la talentueuse Barbara Pravi. Pas de victoire pour l’artiste engagée qui connaît un joli succès depuis sa participation, mais une belle seconde place, avec tous les avantages sans les inconvénients, comme elle le confie.

L’homme politique de 39 ans qui n’a rien raté de sa performance se nomme Clément Beaune. Le secrétaire d’État chargé des Affaires européennes est un fan absolu du programme. “On ne peut pas mépriser un concours qui a vu gagner France Gall, Céline Dion ou Abba” se défend-t-il dans les colonnes de Paris Match ce jeudi 27 mai. Pour lui, l’Eurovision, “est le révélateur d’un certain nombre d’évolutions politiques et sociales“. Celui qui n’avait pas hésité à faire son coming out en décembre 2020 apprécie également : le côté pop et un peu kitsch d’une compétition devenue une icône gay”.

“Une totale transparence” après les suspicions de consommation de drogue

Cette édition 2021 a malheureusement été entachée par un scandale. Peu après la victoire du groupe de rock Maneskin, une vidéo a fait le tour de la Toile montrant le chanteur semblant renifler quelque chose sur une table devant lui. Le comportement jugé suspect de Damiano David a rapidement enflammé les réseaux sociaux, bon nombre l’accusant d’avoir consommé de la drogue pendant l’émission.

Le chanteur a pris la parole pour démentir les rumeurs et assuré qu’il ne consommait pas de drogue. Après un dépistage, Damiano David a été définitivement blanchi. Interrogé quand la polémique a éclaté, Clément Beaune avait réclamé de tirer l’affaire au clair au plus vite sur BFMTV. “Il faut qu’il n’y ait aucun doute, et qu’il y ait une totale transparence.” avait-il déclaré avant de souligner : “S’il y a un problème, sanction. S’il n’y a pas de problème, tant mieux, nous reconnaîtrons cette belle victoire” avait-il souligné. L’affaire est désormais close.

Crédits photos : Capture France 2

Source: Lire L’Article Complet