"Entre un migrant et un chien…" : la comparaison très hasardeuse d’Olivier Faure

Sur le plateau de l’émission Back Seat le jeudi 16 décembre 2021, Olivier Faure a raconté une anecdote étrange qui l’a marqué. À ses risques et périls…

Restez informée

C’est une comparaison assez hallucinante dans laquelle s’est enlisé le premier secrétaire du Parti Socialiste (PS), Olivier Faure. Invité de l’émission Back Seat diffusée en direct sur Twitch le 16 décembre 2021, l’homme politique a voulu défendre sa vision de l’humanisme. Il a eu pour cela recours a une anecdote assez étonnante. Alors que les journalistes l’interrogeaient sur la différence entre socialisme et écologie, Olivier Faure, qui avait été interrompu par son fils en plein direct sur CNews, a répondu : « Je ne suis pas Vert. Ma matrice à moi, c’est d’abord l’humain. Ma boussole dans la vie, c’est d’abord les êtres humains« . Un discours plein de bons sentiments…juste avant le dérapage. « Si demain je dois choisir entre mon chien et un migrant, eh bien moi je choisis le migrant. Pas mon chien, même si j’adore mon chien ». On imagine, alors que sa querelle avec Christophe Castaner reste dans les mémoires, que Yannick Jadot saura apprécier les propos d’Olivier Faure, sous-entendant que les écologistes ne feraient pas le même choix…

« Il y a des gens pour qui le migrant c’est moins que le chien »

Pour illustrer ces paroles chocs, Olivier Fort s’est appuyé sur un exemple très concret, inspiré d’une scène à laquelle il a assisté. « Je vous raconte cette histoire parce qu’elle m’a marquée. Un jour, je promène ma chienne et je rencontre une dame qui promène son toutou. À quelques mètres de nous, il y a un homme basané, dirons-nous, qu’on peut imaginer être un migrant« . (Quelques minutes avant, dans cette même émission, Olivier Faure exhortait à ne jamais céder aux amalgames…). « Il urine contre le mur. Au même moment, le chien de la dame urine contre un autre mur. Elle me regarde, et me dit « Mais vous vous rendez compte ce que font ces gens ? » en me le désignant » a poursuivi Olivier Faure, avant de poursuivre : « Il y a des gens pour qui, effectivement, le migrant c’est moins que le chien. Là, il y a quelque chose qui me choque profondément« . En riant, l’équipe de journalistes présents sur le plateau de Back Seat lui demande si cette anecdote est une réponse à Brigitte Bardot. Le patron des socialistes répond alors que c’est une réponse à toutes celles et ceux qui ont comme seule matrice la question écologique. « La planète, on peut la sauver, mais on ne doit pas la sauver contre ceux qui l’habitent, voilà ce que je dis » a t-il conclu. Rappelons qu’il n’y a pas si longtemps, Olivier Faure prônait l’union de la gauche en vue de la présidentielle de 2022. Il soutient désormais la candidate Anne Hidalgo qui milite pour une primaire avec tous les partis de gauche.

Source: Lire L’Article Complet