Emmanuel Macron rend visite à l'Equipe de France de football : Ces mots qu'il a glissés sur Benzema et Mbappé !

Pour la deuxième fois avant une grande compétition, le président français est allé rendre visite à l’Equipe de France à la veille du coup d’envoi de l’Euro.

L’Euro 2020, c’est demain ! En effet, la compétition européenne réunissant les 24 meilleures équipes du continent démarre ce vendredi 11 juin avec un match d’ouverture opposant la Turquie à l’Italie dès 21 heures à Rome. La France fera son entrée dans la compétition mardi 15 juin, à l’Allianz Arena de Munich pour y défier le rival allemand avant de se mesurer au Portugal et à la Hongrie.

Mais juste avant de passer aux choses sérieuses, l’Equipe de France a reçu la visite du président de la Fédération Française de football, Noël Le Graël venu en compagnie de Gianni Infantino, le président de la Fédération Internationale de Football Association (FIFA) mais également d’Emmanuel et de Brigitte Macron. C’est la deuxième fois que le couple présidentiel se déplace à Clairefontaine juste avant une grande compétition. La première fois, c’était avant la Coupe du monde en Russie remportée quelques semaines plus tard par les Bleus.

Les mots du président !

Le président de la République a prononcé un discours de soutien, d’encouragement et de motivation aux 26 joueurs ainsi qu’au staff, chapeauté par Didier Deschamps. “Vous n’avez rien à prouver, mais ne lâchez rien jusqu’à la dernière minute. Le groupe est plus fort que chacun. Sur le papier, on a les meilleures individualités, mais c’est par le groupe qu’elles sont plus fortes. Le troisième message, c’est sur l’enthousiasme. Ils vont retrouver leur public et pouvoir ré-enthousiasmer le public. Et le quatrième message, c’est de la ramener (la coupe), quand même”, a-t-il dit. Interrogé par BFM TV, le chef de l’Etat a eu des mots pour Karim Benzema. “Pour beaucoup de jeunes issus de l’immigration, Karim Benzema est un modèle de réussite. C’est un joueur qui a mûri et j’étais très content de le retrouver là, et je pense que le sélectionneur a fait le bon choix, d’abord pour l’équipe, mais aussi un choix symbolique pour la nation”. Mais aussi pour Kylian Mbappé. “C’est une belle personne, très mûre pour son âge. Il est élevé par son père et sa mère dans les valeurs de respect, de collégialité. Et il les porte. Il va mettre en place une fondation pour aider la jeunesse qui vient de quartiers plus en difficulté ou moins aidée par la vie. Et il tient à la France. Je l’ai d’ailleurs remercié pour son rôle dans la vaccination”.

Pour rappel, la finale sera prévue le dimanche 11 juillet 2021 à Londres… En espérant que les tricolores se hissent jusque-là pour tenter de soulever le trophée ! 

À voir également : Ces textos très cash et sans limite que Geneviève de Fontenay se permet d’envoyer à… Brigitte et Emmanuel Macron

La Rédaction

Source: Lire L’Article Complet