Emmanuel Macron remonté : ce jour où le président de la République a humilié Christophe Castaner en public

Dans l’ouvrage intitulé Élysée confidentiel, publié le mercredi 15 septembre 2021 aux éditions Flammarion, les journalistes Eliot Blondet et Paul Larrouturou reviennent sur le mandat d’Emmanuel Macron en qualité de Président de la République.

  • Emmanuel Macron
  • Christophe Castaner

Les langues se délient à l’approche de l’élection présidentielle de 2022. Après les confidences des proches de Brigitte et Emmanuel Macron parues dans Tant qu’on est tous les deux, l’ouvrage écrit par Gaël Tchakaloff, c’est au tour de Christophe Castaner de se livrer sur le président de la République. Et c’est dans un nouveau livre, intitulé Élysée confidentiel, que l’homme politique a décidé de se confier. Écrit par les journalistes Eliot Blondet et Paul Larrouturou, cet ouvrage fait état d’une enquête sur le quinquennat d’Emmanuel Macron.

Christophe Castaner n’aurait pas vécu que de bons moments durant son mandat en tant que ministre de l’Intérieur. Un jour, alors qu’il commence son exposé au cours d’une réunion dédiée au Conseil français du culte musulman, l’ancien ministre voit son discours interrompu avec « une grande brutalité » par le chef de l’État. « Il trouve que je ne vais pas assez vite, ni assez loin », a déclaré l’homme politique, repris par Gala. Un épisode dont il se souviendra longtemps. « Pour la première fois du quinquennat, il part en vrille en public, et je me sens humilié devant les ministres présents« , a-t-il confié.

Christophe Castaner : sa réponse cash à Emmanuel Macron

S’il a gardé le silence face à Emmanuel Macron après cette réprimande en public, Christophe Castaner n’a pas tardé avant de lui faire part de sa colère en privé. C’est donc via la plateforme Télégram que le prédécesseur de Gérald Darmanin s’est adressé au président de la République. « Tu ne me parles plus comme ça. Je ne suis pas un gosse », lui a-t-il écrit par message. Un échange qui aurait jeté un froid dans la relation entre les deux hommes. Pour rectifier le tir, Emmanuel Macron invite alors son confrère à petit-déjeuner. Un geste décliné par Christophe Castaner, lequel indique avoir « un engagement avec des parlementaires ». D’après les affirmations du patron de LREM, Emmanuel Macron et lui-même ne se seraient pas parlés pendant cinq jours après cette conversation.

Source: Lire L’Article Complet