Emmanuel Macron : ce gros défaut que le chef de l’Etat assume complètement

Emmanuel Macron va à la rencontre des professionnels, mais aussi des étudiants, lors de son tour de France des territoires. L’occasion aussi pour le chef de l’Etat de se laisser aller à quelques confidences.

Emmanuel Macron

L’heure était encore à la bonne humeur. C’était avant la tarte à Tain, avant la gifle qui a choqué de nombreux Français, mais sidéré le chef de l’Etat en premier. Le 8 juin, Emmanuel Macron continuait son tour de France des territoires. Dans son périple, le président de la République est passé par un lycée hôtelier à Tain l’Hermitage, dans la Drôme. Ce qu’il s’est passé à la sortie, tout le monde le sait, et il faut vivre dans une grotte pour ne pas avoir vu les images : un homme, jugé en comparution immédiate ce jeudi 10 juin, a giflé le président de la République.

L’avant incident, c’est le compte officiel de l’Elysée qui vient de le mettre en ligne. Emmanuel Macron est allé à la rencontre des étudiants, au sein de ce lycée professionnel. Le chef de l’Etat a été impressionné, comparant leur cours à l’épreuve d’une célèbre émission de M6, Top Chef. “J’ai le stress pour eux”, a commenté le président de la République, constatant que leur épreuve de cuisine était minutée.

Un “cuisinier de loisir

Il faut dire, qu’avec des poêles et des casseroles, Emmanuel Macron l’avoue bien volontiers, il n’est pas très doué. “Entre un cuisinier de loisir, et un cuisinier professionnel, c’est la maîtrise du temps qui va être forte”, explique le célèbre chef Thierry Marx, présent pendant la visite. Une description qui a donné envie au chef de l’Etat de se tourner en dérision : “Quand on est très lent, qu’on en met partout et que le résultat est improbable, on a peu de chances… Comme moi. “C’est un cuisinier de loisir”, glisse, en plaisantant, Thierry Marx.

Le chef de l’Etat, comme tous les Français, pouvait alors s’impatienter de la réouverture des restaurants, même si on se doute qu’il n’a pas dû avoir à cuisiner bien souvent, depuis sa prise de fonction. D’ailleurs, Emmanuel Macron était au restaurant dès le premier soir où le couvre-feu a été repoussé à 23 heures. L’histoire ne dit pas le dessert que le président de la République a commandé.

Top Chef, c'est leur quotidien ! pic.twitter.com/Xnc7Wq2BmF

Source: Lire L’Article Complet