"Elle ne m'a rien dit…" : les révélations poignantes de Franck Dubosc sur la mort de sa mère

Dans un entretien accordé mercredi 29 septembre à Soir Mag, Franck Dubosc a évoqué avec émotion la maladie et le décès de sa maman.

À l’occasion de la diffusion prochaine du téléfilm, La dernière partie, sur TF1, Franck Dubosc s’est confié sur sa propre histoire familiale qui a inspiré cette nouvelle fiction. En 2002, le papa du comédien est mort des suites de la maladie de Charcot. C’est ensuite en plein tournage de son nouveau projet télévisuel que la maman de l’acteur est décédée, le laissant éploré. « Elle était malade durant le tournage, et elle est partie au moment où il se terminait« , confie-t-il à nos confrères de Soir Mag. Quant à son téléfilm et l’avis de sa maman au moment de l’écriture, Franck Dubosc se livre sans retenue : « Je n’ai aucune idée de ce qu’elle pensait du film, elle ne m’a rien dit. Mais quand j’ai lancé le projet, je lui en ai parlé, et elle ne m’a pas du tout arrêté« . Il ajoute ensuite : « Comme si, quelque part dans sa tête, elle savait qu’elle ne le verrait pas. Mes derniers films, elle était moins impliquée, moins curieuse. » Des derniers instants qui ont profondément marqué la star de la saga Camping qui avoue avoir « un rapport assez surprenant » à la mort.

Franck Dubosc confie avoir « pleuré à la lecture du scénario« 

« J’en ai eu tellement autour de moi… […] Je dirais ni froid, ni détaché, mais en même temps je prononce quand même ces mots froid et détaché. Je suis assez fataliste par rapport à la mort. Attention, là on ne parle pas des enfants ! Disons que je me suis habitué à la mort« , affirme Franck Dubosc en évoquant la perte de ses proches. Même si le jeune père de famille a appris à composer avec cette triste fatalité, le comédien confie être très sensible et rester à fleur de peau quand il s’agit de s’approcher des sentiments liés à son nouveau projet. « J’ai pleuré à la lecture du scénario ! Et même si j’ai essayé d’oublier cette émotion pendant le tournage, j’ai à nouveau versé des larmes en voyant le film« , a annoncé l’ancien acolyte d’Élie Semoun.

À voir aussi : « Ça suffit ! » : ces images que Franck Dubosc ne veut plus voir !

Source: Lire L’Article Complet