« Elle décide seule » : comment Anne Hidalgo compte se relancer

En chute libre dans les sondages, Anne Hidalgo est mal embarquée dans la course à l’Élysée. Mais selon ses proches, la maire de Paris compte bien poursuivre sur cette même lancée et prendre les décisions par elle-même.

Depuis l’annonce de sa candidature à la présidentielle de 2022, Anne Hidalgo ne cesse de chuter dans les sondages. En moyenne, la maire de Paris stagne autour de 6%. Un résultat particulièrement décevant pour la Socialiste et qui donne un avant-goût très inquiétant au vu de l’année prochaine. Mais qui est chargé de l’aiguiller dans sa campagne ? Selon une enquête menée par Le Figaro, la réponse donnée par ses proches n’est pas forcément rassurante : « Elle décide seule, entourée par son équipe de France des maires ». Parmi ses soutiens, l’épouse de Jean-Marc Germain compte énormément sur Johanna Rolland, maire de Nantes mais également directrice de sa campagne.

Le petit groupe aux côtés d’Anne Hidalgo s’appelle quotidiennement selon les sources du Figaro. Et pourtant, la maire de Paris continue de prendre les décisions seules, même les plus importantes. La candidate du PS peut également compter sur le soutien de son mari, Jean-Marc Germain. Pour rappel, l’ancien député des Hauts-de-Seine a longtemps travaillé auprès de Martine Aubry, notamment pour la primaire de 2011. Il a ensuite été directeur de campagne de Benoît Hamon en 2017. Le candidat socialiste avait seulement récolté 6,36% des voix au premier tour de la présidentielle. Un élément peu rassurant également.

Garder confiance à tout prix

Malgré les sondages et les critiques à son égard, Anne Hidalgo reste confiante. Lorsque les médias lui demandent si elle doit s’inquiéter, la Socialiste se rassure : « J’ai déclaré ma candidature le 12 septembre à Rouen. C’était il n’y a même pas un mois […] Pour l’instant, je constitue mon équipe et je suis sur le terrain, pour écouter les Français », avait-elle répondu sur France 2. La maire de Paris compte donc prendre lentement ses marques sans se mettre la pression. Pour l’instant, sa campagne a été marquée par l’échec commercial de son livre, Une femme française, vendu à moins de 1.000 exemplaires depuis sa publication le 15 septembre dernier.

Article écrit avec la collaboration de 6Medias.

Crédits photos : Panoramic / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet