Elizabeth II face aux caprices de Meghan et Harry : « Elle est inquiète pour l’avenir »

La sortie prochaine des Mémoires du prince Harry angoisse sa famille, à commencer par Elizabeth II. La reine serait très inquiète de l’avenir du clan royal, tant le comportement de son petit-fils est imprévisible.

Le prince Harry n’en finit plus de tourmenter sa famille royale. Le fils du prince Charles a trouvé une nouvelle manière d’attiser les tensions : il compte sortir d’ici la fin 2022 le premier tome d’une série de quatre ouvrages, censés dévoiler les coulisses de son histoire à Londres. La nouvelle a fait l’effet d’une bombe au palais de Buckingham, qui n’a été tenu au courant du projet que quelques instants avant la révélation par la presse. Sa grand-mère, Elizabeth II, serait “extrêmement inquiète pour l’avenir” du clan royal. “Ce livre a le potentiel d’être de la dynamite… Ils sont devenus des voyous. C’est un fait”, a ajouté Richard Fitzwilliam, expert royauté, auprès du Sun, ce lundi 26 juillet.

Sur quel ton le prince Harry abordera-t-il ses Mémoires ? Nul ne le sait, lui-même n’a pas l’intention de dévoiler à sa famille le contenu du livre, aux révélations potentiellement explosives. Tout juste sait-on que l’époux de Meghan compte aborder son éducation royale, la mort de sa mère Diana, son mariage avec l’actrice américaine et son départ pour la côte ouest américaine. D’après Richard Fitzwilliam, les dommages pour la couronne britannique pourraient être sévères. “C’est très inquiétant parce qu’ils sont complètement imprévisibles, tout est possible, a-t-il affirmé en parlant d’Harry et Meghan, installés à Santa Barbara avec leurs deux enfants Archie et Lilibet.

Des vacances d’été à Balmoral, loin des polémiques

Seulement trois mois après la mort du prince Philip, ce projet de Mémoires vient entamer un peu plus le moral d’Elizabeth II. D’après le Sun, la reine était “impatiente” de prendre ses quartiers d’été au château de Balmoral, loin des scandales et des polémiques. “Elle est toujours en deuil (…) et extrêmement fatiguée. Mais Sa Majesté a dit à sa famille et à son personnel que la seule façon d’y faire face est de passer outre”, a fait savoir une source proche du palais. C’est la première fois que la monarque de 95 ans retourne dans cette résidence des Highlands, depuis la disparition de son mari. En 1947, la jeune mariée avait passé sa lune de miel avec son époux dans ce havre de paix, loin des regards indiscrets.

Article écrit avec la collaboration de 6Medias.

Crédits photos : Action Press / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet