Elizabeth II et Kate Middleton amicales avec Meghan Markle… pour éviter la fureur d’Harry ?

Meghan Markle a fêté son 40e anniversaire, mercredi 4 août, et a reçu d’étonnants messages bienveillants de la part de plusieurs membres de la royauté britannique, le Mirror met en lumière une présumée stratégie pour apaiser les relations.

Mercredi 4 août était un jour particulier pour la famille royale britannique puisqu’il marquait le 40e anniversaire de Meghan Markle. Même si l’ancienne actrice américaine s’est retirée officiellement de la royauté anglaise avec son époux, elle a eu le privilège de recevoir des messages virtuels et bienveillants de la part de la reine d’Angleterre ainsi que de Kate Middleton, pour l’occasion. De quoi faire couler beaucoup d’encre, notamment du côté de plusieurs experts de la monarchie.

Comme le notent nos confrères du Mirror, ces vœux de bonheurs envoyés par la grand-mère du prince Harry et par la duchesse de Cambridge interrogent. Après avoir fait le choix de l’indépendance et après s’être installé aux Etats-Unis, le couple formé par Meghan Markle et son mari s’est attiré les foudres de nombreux proches. Il faut dire que les amoureux n’ont pas hésité, au fil des mois, à s’exposer médiatiquement, en se faisant porte-parole de certaines causes chères à leur cœur, comme celle de la santé mentale, ou encore en acceptant une interview polémique, avec la célèbre Oprah Winfrey. Les petits mots de la reine Elizabeth II et de Kate Middleton, postés tôt sur Twitter pour l’anniversaire de la duchesse de Sussex, laissent donc quelque peu perplexe.

« Une nouvelle approche avec les Sussex »

Nos confrères anglo-saxons semblent d’ailleurs persuadés que la famille royale a célébré l’anniversaire de Meghan Markle afin d’anticiper la publication prochaine des mémoires du prince Harry. Pour rappel, ce dernier va prochainement se raconter sans faux-semblant par écrit et cela pourrait être la raison pour laquelle les membres de la royauté anglaise évitent tout conflit. Le Mirror a ainsi estimé que ces messages de la part de la reine d’Angleterre et de Kate Middleton pourraient être la preuve que celles-ci tentent “une nouvelle approche avec les Sussex (…) juste au cas où cela persuaderait Harry de ne pas détruire le concept de la monarchie britannique dans son prochain ouvrage”.

Article écrit avec la collaboration de 6Medias

Crédits photos : Backgrid UK/ Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet