Elizabeth II enfermée avec le prince Andrew et Sarah Ferguson à Balmoral : ça barde

D’après des informations du Daily Mirror, le prince Andrew s’est rendu à Balmoral avec Sarah Ferguson pour rendre visite à Elizabeth II. Accusé de multiples agressions sexuelles, le duc d’York tente de préparer sa défense.

Il est de nouveau dans la tourmente. En pleine crise, à la suite d’accusations d’agressions sexuelles, le prince Andrew se trouve actuellement à Balmoral où séjourne Elizabeth II pour les vacances. D’après des sources royales, citées par le Daily Mirror ce mercredi 11 août, le duc d’York a été convoqué par la reine et s’est rendu dans le grand manoir familial avec Sarah Ferguson, « pour sauver les dernières miettes de sa réputation ».

Ce lundi 9 août, Virginia Giuffre a porté plainte contre le prince Andrew en l’accusant de l’avoir agressée sexuellement à trois reprises lorsqu’elle était mineure. L’Américaine a expliqué avoir été « remise dans un but sexuel » au fils d’Élisabeth II dans le cadre du trafic sexuel organisé par l’homme d’affaires Jeffrey Epstein. Dans la famille royale, « tout le monde sait que l’heure tourne et que tout le monde est en train de se mettre dans l’embarras », d’après des sources proches du palais de Buckingham.

« En pourparlers » avec la reine

D’après le Daily Mail, le prince Andrew souhaiterait publier une déclaration affirmant son innocence et serait actuellement « en pourparlers, à la fois avec la reine et avec ses conseillers », et son ex-femme Sarah Ferguson, dont il est encore très proche. La proximité du duc d’York avec Jeffrey Epstein avait poussé celui-ci à se retirer de ses engagements publics. En 2019, son interview avec la BBC — lors de laquelle il clamait déjà son innocence — avait provoqué la fureur de la reine, après avoir été qualifiée de fiasco par la presse. D’après l’avocat de la plaignante, David Boies, le duc d’York « ne peut pas se cacher derrière la richesse et les murs du palais », et doit répondre à la procédure judiciaire. Le Daily Mail précise que le jugement du prince Andrew pourrait être exécuté en Angleterre, par le biais d’une demande à la Haute Cour.

Article écrit en collaboration avec 6Medias.

Crédits photos : Agence / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet