Elizabeth II : agacée par la divulgation du plan de ses funérailles, la reine d’Angleterre veut retrouver le coupable

Vendredi 3 septembre 2021, le site Politico publiait la programmation des funérailles de la reine Elizabeth II. “Profondément frustée” par cette fuite, d’après des informations de The Mirror, la monarque a bien l’intention de retrouver le coupable.

  • Elizabeth d'Angleterre

La reine Elizabeth II n’est pas épargnée, encore une fois. Après l’interview exclusive de Meghan Markle et Harry face à Oprah Winfrey, le décès du prince Philip, l’accusation d’agression sexuelle contre son fils Andrew, ou encore la publication prochaine des mémoires du prince Harry, la monarque britannique semble mener la vie dure. Dernier coup dur en date : la fuite d’une note confidentielle concernant la programmation de ses funérailles. Cette dernière, publiée vendredi 3 septembre 2021 sur le site Politico, détient toutes les actions à mettre en place après le décès la souveraine. De l’information de sa disparition en passant par le couronnement du prince Charles, la durée des obsèques, ainsi que le service de sécurité à mettre en place le jour J, tout semble avoir été préparé pour éviter au mieux les aléas.

Cette fuite a d’ailleurs provoqué l’indignation du palais. Ainsi la reine Elizabeth II, qui se dit “profondément frustrée” comme affirmé par The Mirror, compte bien mettre tous les moyens en oeuvre pour trouver le coupable. Une enquête informelle destinée à trouver le coupable pourrait être ordonnée. Si certains membres du clan de la reine ont tendance à penser que Whitehall, le siège traditionnel du gouvernement du Royaume-Uni, en est la cause, tous ceux qui avaient connaissance de l’existence du document devront être auditionnés, et peut-être condamnés.

Publication de la programmation des funérailles d’Elizabeth II : la nouvelle choque

La nouvelle concernant la publication de la programmation des obsèques de la reine Elizabeth II en a choqué plus d’un, notamment Angela Levin, spécialiste de la famille royale. “Je pense qu’il est horrible et cruel de divulguer de tels plans top-secrets concernant la mort de la reine. Où est notre morale ?”, a-t-elle déclaré. De son côté, Buckingham Palace, qui ne s’est pas encore exprimé sur l’affaire, a l’intention de régler ce problème en interne. Mais une source proche a tout de même déclaré que des “condamnations généralisées” allaient être décidées par la monarque.

Source: Lire L’Article Complet