Édouard Philippe, comment il se prépare pour 2027 : “Il n’a pas intérêt à bouger”

Alors qu’Elisabeth Borne s’apprête à présenter son texte sur la réforme des retraites en ce mardi 10 janvier, nos confrères du Parisien ont indiqué qu’Édouard Philippe s’exprimera à ce sujet en fin de semaine. Une prise de parole rare de la part de celui qui garde ses ambitions secrètes pour la présidentielle de 2027…

Depuis qu’il a remis sa démission de son gouvernement en juillet 2020, Édouard Philippe est plutôt silencieux. À la fin de cette semaine pourtant, il livrera son point de vue vis-à-vis de la réforme des retraites d’Elisabeth Borne, qui s’apprête à présenter son texte ce mardi 10 juillet. L’actuelle Première ministre devrait annoncer un âge légal de départ à la retraite à 64 ans, tandis que son prédécesseur semblait plutôt partisan d’un départ « jusqu’à 67 ans », d’après ce qu’il avait avancé dans les colonnes du Parisien en octobre 2022. Nos confrères du quotidien ont souligné que cette prise de parole est « une petite entorse à sa volonté de discrétion car le dossier lui tient à cœur »… En effet, son entourage a dévoilé qu’il œuvrait « à bas bruit » pour préparer la présidentielle de 2027.

« Il construit une machine de guerre« , a confié l’un de ses proches. Pas question de prendre de risques pour l’instant. L’ancien Premier ministre attend de savoir si le fait d’être perçu « comme l’héritier de Macron sera un avantage… ou un inconvénient« , explique le quotidien. « Pour l’instant, Édouard Philippe n’a donc pas intérêt à bouger, a continué ce proche. Il verra alors s’il se positionne plutôt en macronien ou plutôt en héros de la droite. » En attendant, Édouard Philippe « mise plutôt sur le terrain et les élus » : il s’est rendu à Kiev en décembre dernier et il s’apprête à sillonner la France du Nord à la Charente, pour la législative partielle de fin janvier. Son parti, Horizon, compte 20 000 adhérents pour l’instant et 420 maires l’ont rejoint dernièrement.

>> PHOTOS – Edouard Philippe : qui sont les membres de sa galaxie ?

Une « stratégie de l’ombre » périlleuse

Ce n’est pas la première fois que des sources rapportent cette stratégie de discrétion d’Édouard Philippe à nos confrères. Le 16 décembre dernier, un cadre d’Horizons s’exprimait dans leurs colonnes au sujet des ambitions du chef de son parti pour 2027 : « Édouard ne veut pas qu’on parle, en général. On ne sent pas de dynamique, de stratégie politique », avait-il déclaré.

À pas de velours, le maire du Havre « rencontre un maximum de gens », comme ce fut le cas de son apparition le 22 novembre dernier au Salon des maires, qui avait tout l’air d’une visite de campagne électorale. Cependant, cette « stratégie de l’ombre » pourrait être à double tranchant, comme l’avait analysé un macroniste : « C’est tout le dilemme d’Édouard Philippe : comment gérer le temps, en envoyant des cartes postales, sans trop en faire non plus pour ne pas lasser ? C’est extrêmement difficile. »

Crédits photos : Bruno Bebert / Bestimage

A propos de

  • Abonnez-vous à votre star préférée et recevez ses actus en avant première !

  • Édouard Philippe

À découvrir en images

PHOTOS – Edouard Philippe : qui sont les membres de sa galaxie ?

Edith Chabre, femme d’Edouard Philippe, au Havre le 10 septembre 2020.

Directrice administrative de l’école d’architecture et de design Camondo, la discrète Edith Chabre est mariée à Edouard Philippe depuis 2002. Elle a toujours montré une grande indépendance par rapport à la carrière de son mari, rencontré sur les bancs de Sciences Po. A tel point que la maman de leurs trois enfants, Anatole (2003), Léonard (2005) et Sarah (2010), est restée vivre à Paris pendant qu’il s’installait à la mairie du Havre, avant de bouder Matignon.

Edouard Philippe et Gilles Boyer devant l’Assemblée nationale à Paris le 20 décembre 2017.

Ancien conseiller à Matignon, Gilles Boyer un l’ami de 20 ans. Lui aussi a grandi dans l’ombre de leur mentor politique Alain Juppé.

En avril 2021, il sort le livre Impressions et lignes claires (ed. JC Lattès) co-écrit avec lui. C’est leur troisième ouvrage ensemble après les polars politiques L’Heure de vérité et Dans l’ombre.

« Entre nous, il y a une harmonie de pensée sur la manière de voir la politique, d’aborder les sujets« , confie le député européen Gilles Boyer sur cette solide amitié. « Ils sont la première personne avec qui l’autre a envie de partager une information, une analyse », confirme un proche.

Autour de

Source: Lire L’Article Complet