Disparition de Maddie McCann : le suspect se moque du procureur dans un dessin très caricatural

Mardi 24 août 2021, le journal allemand Bild dévoile une nouvelle information dans l’affaire Maddie McCann. Un dessin sarcastique (et provocateur) a été retrouvé dans la cellule de Christian Brueckner, le principal suspect.

Restez informée

Christian Brueckner est actuellement en prison, mais pas pour le meurtre de Maddie McCann. Depuis 2019, cet Allemand de 44 ans purge une peine de sept ans d’emprisonnement suite à sa condamnation pour le viol d’une Américaine de 72 ans en 2005, au Portugal. Mais depuis juin 2020, il est également devenu le principal suspect dans la disparition de la fillette britannique, volatilisée le 3 mai 2007 alors qu’elle était en vacances avec ses parents à Praia Da Luz, au Portugal. Si Christian Brueckner ne cesse de clamer son innocence, le procureur allemand Hans Christian Wolters affirme pourtant détenir des “preuves concrètes” de son implication dans le dossier. Et selon les informations du journal germanique Bild, publiées mardi 24 août 2021, le suspect aurait trouvé un nouveau moyen de se faire entendre.

Quand le procureur faisait appel à un voyant

Selon nos confrères allemands, un dessin a été retrouvé dans la cellule de Christian Brueckner. L’illustration, réalisée aux crayons de couleurs, représente un procès. L’on y voit le procureur Hans Christian Wolters s’offrir, pour la modique somme de cinq euros, les services d’un voyant. “Pssst ! Il y a quelque chose de nouveau ?”, demande-t-il au médium, caché avec sa boule de cristal derrière un rideau dans la salle d’audience, tandis que les juges en arrière-plan profitent d’une bonne sieste. Il s’agit vraisemblablement d’une référence à Michael Schneider, réputé devin auquel Hans Christian Wolters avait fait appel pour découvrir la tombe de la petite Maddie. En juin 2020, il avait indiqué que l’enfant de 3 ans était “morte et enterrée au Portugal, au nord-ouest de Lagos”. Malheureusement, son corps n’a pas encore été retrouvé.

Un dessin donc particulièrement provocateur, comme Christian Brueckner en a le secret. En effet, ce n’est pas la première œuvre du pédophile multirécidiviste. En mai 2021, le quotidien britannique The Sun dévoilait une lettre, accompagnée d’une autre caricature, dans laquelle le suspect clamait à nouveau son innocence. Le croquis montrait cette fois-ci les deux procureurs en charge de l’affaire McCann – Hans Christian Wolters et Ute Lindemann – en train de commander un “filet de preuves” au restaurant. Dans son courrier, Christian Brueckner demandait par ailleurs la démission des deux magistrats, estimant qu’ils faisaient “honte à la justice du pays”.

A lire aussi : Delphine Jubillar : cet homme “affolé” aperçu par deux témoins le soir de sa disparition – EXCLU

Source: Lire L’Article Complet