Disparition de la randonneuse Esther Dingley : son corps retrouvé par les enquêteurs

Le corps d’Esther Dingley, la randonneuse britannique disparue le dimanche 22 novembre 2020 dans les Pyrénées françaises, a été découvert par les enquêteurs lundi 9 août 2021, rapporte l’AFP. La piste de l’accident reste privilégiée.

Restez informée

L’enquête sur la disparition d’Esther Dingley fait un bond en avant. Le corps de la touriste britannique, disparue dans les Pyrénées françaises en novembre 2020, a été retrouvé par les enquêteurs lundi 9 août 2021. C’est l’association représentant sa famille qui a annoncé la nouvelle. “Le corps d’Esther Dingley et ses équipements ont été retrouvés l’après-midi du 9 août dans les Pyrénées, près de l’endroit où un os avait été découvert”, indique LBT Global dans un communiqué, relayée par l’Agence France-Presse mardi 10 août 2021. Selon l’association, “à ce stade, l’hypothèse de l’accident est considérée comme la plus probable, étant donné la localisation et les autres éléments”.

Esther Dingley s’était rendue en voiture en Espagne depuis la France, à la fin du mois d’octobre 2020, pour échapper au deuxième confinement instauré par le gouvernement français. Dimanche 22 novembre 2020, alors qu’elle devait contourner le Pic de la Sauvegarde, d’une hauteur de 2.738 mètres, elle avait envoyé un message à ses proches sur WhatsApp. Elle avait prévu de passer une nuit au refuge de Vénasque, comme elle l’avait confié à son compagnon. Puis, plus rien. Trois jours plus tard, son conjoint, inquiet d’être sans nouvelles, avait alerté les autorités espagnoles. D’importants moyens avaient été déployés des deux côtés de la frontière franco-espagnole, pour tenter de retrouver la randonneuse de 37 ans.

Un crâne découvert en juillet 2021

Le jeudi 22 juillet 2021, un promeneur avait découvert des ossements près d’un chemin à Bagnères-de-Luchon, dans le sud de la France. “Le crâne pourrait correspondre à celui d’Esther Dingley, notamment du fait de la couleur et la longueur des cheveux”, indiquait la radio espagnole Huesca. Une information confirmée ensuite par les résultats de l’expertise ADN, menée par la police scientifique de Toulouse.

Esther Dingley était une aventurière dans l’âme. En effet, le couple voyageait à travers l’Europe en camping-car depuis six ans, selon un portrait réalisé par la BBC. Cette fois-ci, le compagnon de la jeune femme était resté en France pour garder la maison, dans un vignoble de Gascogne, comme il l’avait expliqué à nos confrères britanniques.

MEDIA UPDATE – FOR IMMEDIATE RELEASE – ESTHER DINGLEY’S BODY FOUND. Please do not approach the family. See below. pic.twitter.com/R41NT8vWwW

Source: Lire L’Article Complet