Diana mêlée malgré elle à l’affaire Epstein : son nom traîné dans la boue…

Outre le prince Andrew, dont les liens avec Jeffrey Epstein sont documentés, Diana aurait aussi été en contact avec l’ex-homme d’affaires.

L’affaire Epstein a déjà durement éprouvé la famille royale d’Angleterre. La reine Elizabeth s’est retrouvée acculée, seule à défendre son fils Andrew contre les accusations d’agressions sexuelles. Mais une nouvelle information est venue écarter le prince Andrew du viseur des projecteurs, pour les rediriger sur… le passé de Diana. Le journaliste américain Michael Wolff raconte dans son livre Too famous, auquel a eu accès le Daily Mail, que Jeffrey Epstein aurait rencontré la mère de William et Harry à plusieurs reprises.

Michael Wolff explique que, dans une interview jamais dévoilée à ce jour, Jeffrey Epstein lui avait confié avoir déjà été en contact avec Lady Di. « Je l’ai escortée à différentes occasions », lui aurait-il dit, sans donner de preuves matérielles de ces rendez-vous, ni photo, ni date, ni lieu. Le Daily Mail suppose que ces rencontres, si toutefois elles avaient réellement existé, pourraient avoir eu lieu lors de déplacements de Diana à New York, où Jeffrey Epstein avait une villa.

William ne va pas apprécier…

Pour rappel, Diana est décédée en 1997, bien longtemps avant que l’affaire Epstein n’éclate et que le riche homme d’affaires – qui s’est suicidé en prison en août 2019 – soit incarcéré pour trafic sexuel de mineurs.

C’est la première fois que le nom de Lady Diana est cité dans le cadre de ce scandale. Cela risque de ne pas plaire à William, qui estime que l’affaire Epstein a suffisamment fait de dégâts au sein de la famille royale et qui considère son oncle le prince Andrew comme « une menace ».

Article écrit en collaboration avec 6Medias

Crédits photos : EXPRESS SYNDICATION / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet