Delphine Jubillar : ces différents endroits où pourrait être son corps

Disparue dans la nuit du 15 au 16 décembre 2020, la jeune infirmière du Tarn est toujours introuvable. Les policiers envisagent le pire, ils vérifient aussi les endroits où pourraient se trouver la dépouille de la jeune femme.

Mais où est donc Delphine Jubillar ? C’est la question qui inquiète les enquêteurs sur la piste de l’infirmière du Tarn disparue en décembre 2020. C’est également cette même question qui taraude son mari, Cédric Jubillar, en détention provisoire depuis sa mise en examen, alors qu’il nie être l’auteur de la disparition de son épouse. Ouvrier dans le bâtiment, Cédric Jubillar avait accusé un de ses voisins d’être l’auteur du meurtre de la femme. Mais à ce jour, personne ne sait dire si l’infirmière est encore en vie, ni même où elle pourrait se trouver… Alors, les enquêteurs étudient toutes les pistes comme le relate le site Planet.fr ce vendredi 13 août.

Et les pistes, elles sont nombreuses comme l’explique l’avocat des proches de Delphine Jubillar : “Dans ce genre de dossier, nous recevons et je reçois des mails qui nous expliquent que le corps de Delphine serait à tel endroit ou tel endroit. Alors on vérifie”, explique l’avocat de la partie civile. Cédric Jubillar avait aussi confié qu’un habitant de Cagnac-Les-Mines – qu’il accuse du meurtre de sa conjointe – aurait caché le corps “sous une plaque de fer”. Mais la cousine de Delphine Jubillar évoque, elle, dans les colonnes du Point, d’autres endroits où pourrait se trouver la dépouille : “Cédric travaille dans le bâtiment… Il peut connaître des endroits, des maisons isolées… Il a travaillé en tant que maçon, alors on imagine tout.” Mais pour les policiers, Delphine Jubillar n’est peut-être pas là du tout. Pendant les premières battues menées par les proches de l’infirmière, ils avaient donné cette indication : “Vous pouvez être passés à 50 mètres de son corps, à plusieurs reprises, sans le savoir.” Mais l’affaire, fortement médiatisée, fait aussi parler de parfaits inconnus ; l’un d’eux avait alerté la police : “Mon pendule m’indique la présence du corps de Delphine sur la retenue d’eau de Fourgue. C’est aussi sur la commune de Cagnac.”

Delphine Jubillar, en vie et en Europe ?

Mais les pistes ne s’arrêtent pas encore là. Car pour le moment, rien ne prouve que Delphine Jubillar n’est pas encore en vie. Le 8 juillet dernier, alors que la Cour d’appel de Toulouse rendait sa décision sur la demande de remise en liberté de Cédric Jubillar, l’homme niait encore être le responsable de la disparition de son épouse. Il était même convaincu que sa femme était bien vivante sur le sol européen, en Espagne. Mais certains proches de Delphine Jubillar, dont son frère, Sébastien Aussaguel, ont définitivement perdu espoir : “Sébastien Aussaguel a acquis, et c’est sa douleur aujourd’hui, la conviction qu’il ne reverra plus sa sœur avait expliqué un avocat de la partie civile à La Dépêche. Mais pour l’heure, personne ne sait dire ce qui est advenu de Delphine Jubillar.

Article écrit avec la collaboration de 6Medias

Crédits photos : Capture d’écran, Facebook

Autour de

Source: Lire L’Article Complet