“De la colère contre moi-même” :  Benjamin Griveaux brise le silence sur ses vidéos intimes

En février 2020, Benjamin Griveaux a décidé de renoncer à la course à la mairie de Paris après la publication de vidéos intimes le concernant. Dans le documentaire Cinq ans, diffusé le 16 janvier prochain sur France 5, l’ancien secrétaire d’État a accepté de s’exprimer sur cette affaire qui porte désormais son nom.

Benjamin Griveaux n’a pas oublié ce sombre mois de février 2020. Et pour cause, celui qui était à l’époque candidat à la mairie de Paris sous l’étiquette LREM a finalement décidé de renoncer à cette élection, après avoir été visé par la diffusion de vidéos privées à caractère sexuel. S’il s’est fait plutôt discret depuis le scandale, l’ancien secrétaire d’État a accepté d’évoquer cette affaire qui porte désormais son nom, au cours d’un documentaire diffusé le 16 janvier prochain sur France 5. Dans ce sujet intitulé Cinq ans, les journalistes Raphaëlle Baillot et Jérôme Bermyn sont revenus sur les cinq années qui se sont écoulées depuis l’arrivée d’Emmanuel Macron à l’Élysée. Sans surprise, ils ont évoqué l’affaire Griveaux. Plus étonnant, le principal intéressé a accepté de témoigner face caméra.

Comme l’a rappelé le Huffington Post, des vidéos et messages à caractère sexuel, que Benjamin Griveaux a adressé à une certaine Alexandra de Taddeo, ont circulé en masse sur les réseaux sociaux. Quarante-huit heures après la diffusion de ces contenus sur la toile, le candidat LREM à la mairie de Paris a annoncé son retrait de la campagne, puis de la vie politique. Très vite, Benjamin Griveaux a compris que tout s’arrêtait pour lui : « Je ne l’annonce pas d’ores et déjà mais il est évident que je ne pourrai pas continuer à porter une candidature. » Comment a-t-il vécu cette affaire sur le plan personnel ? « Ce que je ressens d’abord, c’est de la colère contre moi-même. J’ai évidemment manqué de vigilance. Ça, c’est la colère du responsable politique. Et puis, il y avait la colère du mari et du père de trois enfants, et celle-là je la garderais pour moi« , a confié celui qui a démissionné de son mandat de député en 2021.

>> PHOTOS – Clément Pécresse, Louis Sarkozy… 10 enfants de politiques qui ont fait polémique

Que devient-il depuis ?

Depuis cette polémique, Benjamin Griveaux a fait son retour… à la télévision. Dans un entretien accordé au JDD en août 2021, l’ancien porte-parole du gouvernement a révélé les contours de sa « nouvelle vie ». Parmi ses projets, se trouvait une collaboration à une émission de télévision mensuelle, diffusée sur la chaîne économique B Smart, qui a débuté en septembre dernier. Baptisée « Smart & Strat », cette émission mensuelle « s’intéressera aux stratégies d’entreprises », a précisé le prédécesseur de Sibeth Ndiaye. « J’y recevrai des patrons, petits et grands, aux côtés de la talentueuse Florence Duprat. » Une proposition reçue au printemps dernier, qu’il a acceptée après une mûre réflexion : « Passer de l’autre côté du miroir est un pari : la télé est un métier. Je me serais jamais lancé seul, en pilotage automatique. J’ai suffisamment eu l’occasion par le passé d’être face à des journalistes pour mesurer la difficulté de l’exercice. Et ce n’est pas parce que l’on a été souvent interviewé que l’on fait un bon intervieweur », a expliqué celui qui a également créé un cabinet de conseil en stratégie dédié aux dirigeants d’entreprises.

Crédits photos : DOMINIQUE JACOVIDES / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet