Covid-19 : Olivier Véran répond aux critiques sur la politique de vaccination, et se félicite

Olivier Véran a défendu son bilan vaccinal dans Calvi 3D, nouvelle émission d’Yves Calvi sur BFMTV, le lundi 23 août 2021. Et a répondu aux railleries dont il a été le destinataire.

  • Olivier Véran

Olivier Véran l’assure : la France a rattrapé son retard concernant la vaccination contre le Covid-19. Invité de Calvi 3D, nouvelle émission d’Yves Calvi sur BFMTV, le lundi 23 août 2021, le ministre de la Santé a défendu la stratégie vaccinale du gouvernement, et a répondu aux railleries que ses collègues et lui avaient reçues : « Quand le président de la République a annoncé que nous aurions proposé avant la fin de l’été à la totalité des adultes de ce pays, on nous disait c’est totalement impossible, c’est ridicule. Or nous y sommes, et il y a plus d’un million de créneaux de vaccination qui sont disponibles. Bientôt 48 millions de Français auront une première injection et ce sera 50 millions dans les jours qui vont suivre. » Selon lui, ce plafond devrait être dépassé entre « le 30 août et le 5 septembre« , à l’aube d’une nouvelle extension du pass sanitaire.

« Nous sommes au niveau des Anglais« 

Le compagnon de Coralie Dubost n’a pas non plus apprécié d’être comparé à d’autres pays. « On nous a beaucoup raillés pendant des mois, on a parlé du retard français qui serait irrattrapable en matière de vaccination« , a-t-il commencé. Avant de faire une comparaison flatteuse : « Aujourd’hui, où en sommes-nous ? Nous sommes au niveau des Anglais et nous allons les dépasser en matière de vaccination. »

Si le neurologue s’est voulu rassurant concernant le taux de vaccination dans l’Hexagone, il a tout de même tenu à avertir les Français du danger que la rentrée représente. Dans cette même émission, il a déclaré à propos d’une éventuelle cinquième vague du virus respiratoire : « Il faut être extrêmement vigilant et je demande aux Français qui nous regardent de faire très gaffe dans les jours et semaines à venir, de respecter les gestes barrière, de porter le masque partout où c’est nécessaire, de se laver les mains. » Selon lui, nous « avons les moyens de ne pas reconfiner« .

Source: Lire L’Article Complet