Covid-19 : les restaurants impactés par de nouvelles mesures

Olivier Véran et Jean Castex ont donné une conférence de presse, lundi 27 décembre 2021 à la télévision, diffusée notamment sur France 2. Les deux hommes d’État ont annoncé les nouvelles mesures en vigueur dès le mois de janvier 2022.

Restez informée

Face à la crise sanitaire qui frappe la France, Olivier Véran et Jean Castex ont donné une allocution à la télévision lundi 27 décembre 2021 diffusée notamment sur France 2. L’occasion pour les deux hommes d’État de donner des précisions sur les prochaines mesures mises en place par le gouvernement. Le Premier ministre a présenté les arbitrages retenus par l’exécutif à l’issue du conseil de défense sanitaire et du Conseil des ministres. Pour freiner la progression de l’épidémie, Jean Castex a commencé par annoncer un renforcement du télétravail. Ce dernier sera donc rendu « obligatoire » quand cela est possible et « trois jours minimum par semaine ». Mais ce n’est pas tout. En effet, le délai de la troisième dose a également été évoqué. Pour accélérer la campagne de rappel, Jean Castex a annoncé un raccourcissement du délai avant la troisième dose « à trois mois » après la deuxième dose. Le retour des jauges est de retour, avec des événements limités à 2.000 personnes en intérieur et 5.000 en extérieur. Les concerts debout seront, quant à eux, interdits.

Les restaurants impactés par les nouvelles mesures

Mais alors, qu’en est-il des restaurants ? Comme annoncé par Jean Castex et Olivier Véran, les restaurants vont également être impactés par les nouvelles mesures. Dès le 3 janvier 2022 et pour trois semaines, « il sera impossible de consommer debout dans les bars et les cafés ». Des mesures souples, qui permettront aux restaurateurs, de ne pas tirer le rideau. La consommation de boisson et de nourriture devient interdite dans les cinémas, théâtres, mais aussi dans les transports, tels que les bus, métros, mais également les trains.

Quid des restrictions sur le réveillon de la Saint-Sylvestre ? Jean Castex et Olivier Véran n’ont pas annoncé de couvre-feu, comme cela avait pu être craint. En revanche, les feux d’artifice et la consommation d’alcool sera interdite sur la voie publique. La rentrée des classes, prévue le 3 janvier 2022, n’est pas reportée et les cours ne sont pas basculés en distanciel.

Source: Lire L’Article Complet