Covid-19 : l’annonce inattendue de Brigitte Macron sur les étudiants

Invitée d’Alba Ventura, sur RTL, mercredi 20 janvier 2021, la Première dame Brigitte Macron a évoqué le sort des étudiants, particulièrement isolés face à la pandémie de la Covid-19. Ces dernières semaines, nombreux sont les jeunes Français en détresse à avoir tenté d’alerter le gouvernement sur leur situation.

  • Brigitte Macron
  • Emmanuel Macron

Face aux reconfinements et aux couvre-feux successifs, de nombreux étudiants tirent la sonnette d’alarme et partagent leurs messages de détresse. Si ces mesures ont prouvé leur efficacité à plusieurs reprises pour lutter contre la propagation du coronavirus, elles ont également éprouvé les jeunes Français, qui, depuis quelques semaines, ne cessent de le montrer en appelant à l’aide le gouvernement. Leur appel aurait-il été entendu ? C’est ce qu’a dévoilé à demi-mot Brigitte Macron – elle-même sensibilisée à cette cause en tant qu’ex-professeure – mercredi 20 janvier 2021, lors d’un entretien accordé à RTL. La Première dame avoue avoir reçu “beaucoup beaucoup” de signaux d’alerte de la part de “jeunes étudiants” sur “l’urgence, pour eux, de retourner en cours, d’avoir des contacts avec leurs profs…” Elle explique d’abord : “C’est peut-être l’âge où l’on a le plus besoin d’être ensemble.” Puis poursuit : “C’est un âge, aussi, où votre avenir se structure à partir des choix que vous faites. Or, les choix, parfois ils les font seuls, parfois ils ont besoin d’être accompagnés, parfois ils ont besoin que l’on confronte leurs opinions à celles des adultes…” Brigitte Macron révèle alors, en évoquant une éventuelle reprise des cours : “C’est sur la table.”

“Le Président est excessivement sensibilisé à cela”, assure Brigitte Macron à propos du sort des étudiants en temps de pandémie

“Je pense qu’il va y avoir une certaine reprise des cours, assez rapidement, dans des conditions sanitaires possibles. C’est ce que j’ai entendu.” La journaliste Alba Ventura demande alors, face à ce scoop : “C’est-à-dire que le Président s’en occupe ?” Et Brigitte Macron de répondre : “Oui. Le Président est excessivement sensibilisé à cela.” La Première dame énumère ce qui “est sur la table”, selon ses informations : “Le fait que les étudiants sont isolés, sont en manque de moyens. Il y en a beaucoup qui avaient des petits jobs d’étudiants, là il n’y a plus de petits jobs d’étudiants, donc comment font-ils ? Il y a une extrême précarité, il y en a qui arrêtent leurs études, il y en a qui retournent chez les parents, totalement désabusés, il y en a qui passent leur temps sur les écrans, il y en a qui ont pris une orientation et reviennent sur cette orientation…” Elle conclut, désolée : “C’est extrêmement difficile et […] déboussolant pour eux.” Un retour très progressif était prévu pour les étudiants en première année la semaine du 25 janvier, mais une large majorité est toujours contrainte d’étudier à domicile. “C’est dur d’avoir 20 ans en 2020”, concédait Emmanuel Macron lors d’une allocution sur la gestion de crise au mois d’octobre 2020. En 2021 aussi.

A lire aussi : Vacances de février : limites de déplacements, réservations… les annonces de Jean Castex

Source: Lire L’Article Complet