Covid-19 : la date de fin de gratuité des tests dévoilée par le gouvernement

Face au risque de quatrième vague, Emmanuel Macron resserre la vis. Comme annoncé par le président de la République, Gabriel Attal a confirmé lors d’un point presse tenu le mercredi 11 août la fin de la gratuité des tests dès la mi-octobre, pour favoriser la vaccination.

  • Emmanuel Macron
  • Gabriel Attal

Il ne faut pas se fier aux plages bondées et aux effluves de beignets dans les ruelles des destinations touristiques, la crise sanitaire n’est pas derrière nous. C’est en tout cas le message qu’a souhaité transmettre Emmanuel Macron, en ouverture du Conseil des Ministres qui se tenait le mercredi 11 août 2021. Le chef d’Etat a interrompu ses vacances sur la côte varoise pour évoquer une “situation sanitaire plus que délicate” en France à cause du variant Delta. Alors qu’une nouvelle étape vient d’être passée dans l’instauration du pass sanitaire, la flambée des cas de coronavirus inquiète grandement le gouvernement, qui a, une nouvelle fois, tiré la sonnette d’alarme. “Nous avons dépassé en début de semaine les 9200 hospitalisations pour Covid, un niveau que nous n’avions pas atteint depuis le mois de juin, la barre des 1600 patients a également été franchie”, a ainsi déploré le président de la République, qui a indiqué que la pandémie “durera encore plusieurs mois”.

Fin de la gratuité des tests “mi-octobre”

Il faut donc prendre des décisions fortes pour enrayer la quatrième vague et la solution prônée par le gouvernement reste la vaccination. Ainsi, selon la volonté d’Emmanuel Macron, et conformément à ce qu’il avait expliqué lors de sa dernière allocution, Gabriel Attal a confirmé la fin de la gratuité des tests de dépistage du Covid-19 “à partir de la mi-octobre”. Nous avons décidé d’acter la fin de la gratuité des tests hors prescription médicale”, a annoncé le porte-parole de l’exécutif, lors d’un point presse tenu à Ajaccio, le mercredi 11 août 2021. Et d’ajouter comme justification : “Les tests à répétition n’empêchent pas d’aller à l’hôpital et de contaminer fortement. D’ici mi-octobre, chacun aura eu le temps de s’organiser et de prendre ses responsabilités, nous prenons également les nôtres.” Un nouveau tour de vis qu’Emmanuel Macron et son gouvernement espèrent salvateur.

Gabriel Attal: la fin de la gratuité des tests hors prescriptions médicales “devrait entrer en vigueur la mi-octobre” pic.twitter.com/eGvtylqVnu

A lire aussi : Covid-19 : les tests de dépistage bientôt payants pour les Français ?

Source: Lire L’Article Complet