Corinne Masiero : ses révélations sur sa vie dans la rue

A l’affiche du film La marginale, Corinne Masiero joue une SDF. Un rôle qui lui rappelle les années passées sans domicile, comme elle l’a confié à nos confrères Ciné Télé Revue, lundi 4 octobre 2021.

  • Corinne Masiero

Corinne Masiero est désormais une véritable star, notamment grâce à son rôle du Capitaine Marleau, sur France 3. A l’affiche d’un nouveau film, intitulé La marginale, elle joue Michèle une SDF qui vit à l’aéroport d’Orly. Elle veut retrouver son fils qui a déménagé à Lisbonne et embarque dans son périple un jeune homme souffrant d’un handicap mental, prénommé Théo. Un film qui lui a rappelé les années qu’elle a dû passer dans la rue. Avant d’être l’une des actrices préférées des Français, Corinne Masiero a connu des années difficiles. En 2019, au micro de Sept à Huit sur TF1, Corinne Masiero a confié avoir été accro à la drogue,« sa compagne de route », alors qu’elle vivait dans la rue. « Au début, je pensais que la came c’était une sorte de révolution, de rébellion, parce que c’était une sorte de gros fuck au système. (…) Un beau jour je m’en suis rendu compte, devant la télé, où ils passaient à 2 heures du matin des émissions de merde que je regardais en étant défoncée, je me suis dit : ‘Mais en fait je suis une grosse beauf‘ « , avait-elle avoué. La comédienne a tenté de se défaire de son addiction « vingt, trente, quarante fois » avant de parvenir à s’en sevrer complètement.

Corinne Masiero : son passé dans la rue

Alors qu’elle porte ce nouveau rôle dans La marginale, elle revient sur ces années de galère et plus particulièrement sur la vie dans la rue. « On peut tous se retrouver dans cette situation, surtout de la manière dont les choses tournent aujourd’hui. Moi, ça m’est arrivé, je me suis retrouvée à la rue il y a très, très longtemps », s’est-elle souvenu lundi 4 octobre 2021, dans les colonnes de Ciné Télé Revue. Corinne Masiero rappelle que la descente aux enfers qui mène jusqu’à la rue peut survenir dans la vie de tout le monde. « Un deuil, une maladie, une séparation peut faire basculer quelqu’un. C’est ça qui fait peur. C’est pour ça qu’on a tendance à passer son chemin quand on croise sur le trottoir un type dans une misère noire« , a analysé la comédienne star de France 3.

A lire aussi : Laurent Ruquier évoque sa vie de couple et révèle ce que son compagnon ne supporte pas

Source: Lire L’Article Complet