Conférence de Jean Castex : Julien Doré se paie les annonces du Premier ministre

Alors que le nombre de cas de Covid-19 explose, Jean Castex et Olivier Véran ont dressé la liste des nouvelles mesures visant à freiner l’épidémie, lundi 27 décembre. Télétravail, jauge, port du masque… Au terme de la prise de parole du Premier ministre et du ministre de la Santé, les utilisateurs des réseaux sociaux n »ont pas manqué de réagir, parmi lesquels Julien Doré.

Face à l’explosion de cas de Covid-19 portée par les variants Delta et Omicron, Emmanuel Macron a animé un conseil de défense sanitaire suivi d’un conseil des ministres exceptionnel, lundi 27 décembre. Dans la foulée, Jean Castex et Olivier Véran ont dévoilé les nouvelles mesures visant à freiner la vague épidémique en cours. À partir du 3 janvier et pour une durée minimum de trois semaines, les jauges seront rétablies lors des grands rassemblements, avec pour limite 2 000 personnes au maximum en intérieur et 5 000 personnes maximum en extérieur. Aussi, les concerts debout seront interdits et la consommation obligatoirement assise dans les bars et les cafés. Néanmoins, cette règle ne s’applique pas aux meetings politiques.

À l’annonce de ces mesures, le secteur musical s’est insurgé. « On redevient un secteur interdit. C’est terrible. Nous n’avons pas été consultés », détaille Malika Séguineau, responsable du syndicat national du spectacle musical et de variété, dans la foulée, à l’Agence-France-Presse. Du côté des artistes, comme nombre de personnes sur les réseaux sociaux, ils ont été nombreux à réagir accueillant la nouvelle avec déception et ironie, à l’image de Julien Doré. Sur Instagram d’abord, l’artiste a publié une affiche de sa tournée avec écrit « meeting » à la place de « concert », avant de réitérer sur Twitter. « Jauge pour les rassemblements : les mesures annoncées ne s’appliquent pas pour les meetings politiques« , clame-t-il avec ironie.

⋙ Découvrez les femmes de la vie de Julien Doré.

pic.twitter.com/nbk3s8YEz8

Face aux nouvelles mesures sanitaires, les artistes ironisent

Comme Julien Doré, de nombreux artistes ont réagi aux annonces du gouvernement. En tournée pour son deuxième album, Eddy de Pretto a posté ce message : « Je me présente en tant que président de la République« , avant de poursuivre dans une autre publication : « J’organise des meetings politiques. » L’auteure-compositrice-interprète Hoshi, elle, a posté un cliché détourné d’Emmanuel Macron, son visage remplaçant celui du président. « C’est bon, je peux faire mes concerts« , écrit-elle sous la photo. Quelques mois après la réouverture des cinémas, et la possibilité de monter à nouveau sur scène, les tensions entre les artistes et le gouvernement s’amorcent.

Crédits photos : COADIC GUIREC / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet