Clémentine Célarié rattrapée par le cancer : le jour où elle s’est effondrée sur scène

Clémentine Célarié a été touchée par un cancer du côlon. Dans son livre Les Mots Défendus, aux éditions Albin Michel, elle se livre pour la première fois sur son combat qui a duré pendant deux ans. Elle est notamment revenue sur le jour où elle a appris qu’elle avait cette tumeur en elle.

Pendant deux ans, Clémentine Célarié s’est battue contre le cancer du côlon. Elle a raconté ce combat dans un livre paru ce jeudi 4 novembre aux éditions Albin Michel : Les Mots Défendus. Elle se confie ses doutes, la perte de ses cheveux qui est passée inaperçue à la télévision, le mensonge qu’elle a raconté à ses enfants pour ne pas les confronter à cette maladie, ainsi que sur la chimio qu’elle n’a pas bien vécue. Le bouquin commence inévitablement par le moment où elle a appris qu’elle était atteinte d’un cancer. Clémentine Célarié explique alors que cela s’est déroulé sur scène, pendant une représentation d’Une vie de Maupassant. « C’était en novembre 2019″, se souvient-elle dans son livre. « J’avais mal au ventre, mais je ne m’y attardais pas. Et puis, il y a eu le premier malaise sur scène. Je ne voulais pas tomber, sûrement pas. Je lui ai cassé la gueule à ce malaise et suis restée sur mes deux jambes jusqu’à la fin de la représentation.« 

Ce mal de ventre la tracassait et Clémentine Célarié, qui a récemment perdu son père, a décidé de « faire un tour aux urgences«  avec un ami. Les médecins lui ont alors expliqué qu’elle avait eu « une attaque de panique » et qu’il fallait qu’elle surveille son ventre et qu’elle aille rapidement consulter. Chose qu’elle a faite. Après être allée voir une spécialiste, le verdict est tombé. « Une jolie femme m’annonce que j’ai une tumeur cancéreuse.« 

Jouer avec un cancer

Pour pouvoir faire sa chimio, Clémentine Célarié a dû subir une intervention chirurgicale en amont afin que les chirurgiens lui posent un cathéter. Cela lui a laissé un peu de répit avant le début de la chimio, « car il (fallait) attendre que ça cicatrise« , précise-t-elle dans le livre. Ainsi, la comédienne a pu encore faire quelques représentations sur scène. « On en profite pour jouer quelques soirs volés. Reprise du spectacle après l’opération, en se disant inconsciemment que ça va nous porter bonheur. Je rejoue avec ce petit corps étranger, ce boîtier, placé à côté de mon épaule droite, sur mon décolleté. Je peux jouer quelques jours, c’est merveilleux.« 

Seulement, la chimio a complètement changé la donne. Le traitement contre le cancer l’a fatiguée plus que ce qu’elle ne pensait. « C’est bizarre on est complètement attaquée (…). On est quand même bien dézinguée, on ne peut pas jouer au théâtre« , confie dans son livre celle qui se dit excessive en amour.

Article écrit en collaboration avec 6Medias.

Crédits photos : COADIC GUIREC / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet