Clémentine Autain : son passé méconnu de star de comédie musicale

Clémentine Autain est aujourd’hui une femme politique reconnue. Pourtant, par le passé, celle qui célèbre ce jeudi 26 mai ses 49 ans, faisait partie d’une comédie musicale…

Une carrière insoupçonnée. Les Français connaissent Clémentine Autain en tant que journaliste mais également comme une personnalité politique. Pourtant, durant sa jeunesse, celle qui célèbre ses 49 ans en ce 26 mai, s’est essayée à d’autres carrières. À commencer par la chanson puisque lorsqu’elle n’avait que 10 ans, l’alliée de Jean-Luc Mélenchon a décroché un rôle dans la comédie musicale Abbacadabra (créée par Alain et Daniel Boublil).

Suite à son rôle dans la comédie musicale, Clémentine Autain a enchaîné les représentations sur les plateaux de télévision. Elle interprétait particulièrement les tubes du célèbre groupe suédois ABBA. Une expérience professionnelle qui l’a ensuite menée à parcourir les routes de France afin d’assurer plusieurs concerts aux côtés de ses compères artistes tels que Plastic Bertrand ou encore le chanteur Daniel Balavoine. Seulement, en 1984, l’actuelle conseillère régionale d’Île-de-France a laissé son rôle à une autre personnalité bien connue : Léa Drucker.

>> PHOTOS – Jean-Luc Mélenchon : découvrez les femmes qui ont compté dans sa vie

Clémentine Autain revient sur son enfance

Au cours d’un entretien exclusif accordé à Libération, en mars 2019, Clémentine Autain assurait la promotion de son ouvrage intitulé Dites-lui que je l’aime (éditions Grasset). À nos confrères, cette dernière avait partagé quelques souvenirs sur sa mère, l’actrice Dominique Laffin (morte à l’âge de 33 ans). Notamment sur une anecdote entre sa mère et Alain Delon.

« Il y a aussi ce culot, qui permet à Clémentine de défendre inlassablement les valeurs d’une gauche radicale et de ferrailler contre le libéralisme débridé« , rapportaient nos confrères, avant d’ajouter : « Sa mère avait balancé son verre au visage d’Alain Delon pour un propos sexiste, elle voit dans #MeToo un ‘moment de rupture historique pour la libération des femmes et du désir’. »

Crédits photos : Stephane Lemouton / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet