Claude François : ce sale coup qu’il aurait fait à Sylvie Vartan lors d’une tournée en commun

Dans la biographie officielle Sylvie Vartan, le tourbillon de sa vie, Christian et Eric Cazalot relatent une scène déroutante qui aurait eu lieu lors d’une tournée en 1963. Jaloux du succès de la chanteuse, Claude François lui aurait à l’époque fait un sale coup…

Sylvie Vartan

Claude François

Lorsque les personnalités de l’industrie musicale prennent la parole pour évoquer Claude François, c’est rarement pour en parler en bien. Très apprécié du public, le chanteur décédé à 39 ans l’était beaucoup moins de ses collaborateurs. Certains, à l’instar de l’ancien régisseur de l’Olympia, se souviennent de scènes choquantes. Lui, qui qualifie l’artiste de pure “ordure”, avait raconté : “J’ai failli lui mettre des coups à lui. Il parlait mal à ses danseuses, à ses musiciens, il insultait les techniciens…Mais il n’y a pas qu’avec les acteurs de l’ombre que le chanteur connaissait quelques différends. Il était également sur la liste noire de Johnny Hallyday, qui l’aurait considéré comme “inhumain” à l’égard de ses équipes. Il faut dire aussi qu’il avait fait un sale coup à celle qui était devenue son épouse par la suite, la chanteuse Sylvie Vartan.

Claude François était jaloux de Sylvie Vartan

Lorsque Claude François commençait à connaître le succès, Sylvie Vartan, elle, était déjà une star depuis deux ans. Pourtant ils s’étaient retrouvés à faire une tournée ensemble, en 1963. “Les Gam’s passent en lever de rideau, suivies par Jean-Jacques Debout, puis c’est au tour de Claude François et enfin au sien”, est-il expliqué dans la biographie officielle Sylvie Vartan, le tourbillon de sa vie, écrite par Christian et Eric Cazalot. Partager l’affiche avec une grande vedette de la chanson aurait donc dû faire plaisir au défunt compagnon d’Isabelle Foret. Mais au lieu de ça, il se serait montré extrêmement jaloux à son égard. Au point de tenter de la saboter…

L’équipe de Sylvie découvre que Claude François charge ses accompagnateurs de recouvrir ses affiches par les siennes dans les villes dans lesquelles ils passent le lendemain !”, apprend-on dans l’ouvrage. Une démarche qui aurait estomaqué l’interprète de La Mariza, même si elle aurait par la suite eu des relations plutôt cordiales avec le papa de Claude et Marc.

Source: Lire L’Article Complet