Claque pour Christophe Castaner : l’ex-ministre battu aux législatives !

D’après les premières estimations, Christophe Castaner, candidat de la République en marche dans les Alpes-de-Haute-Provence, aurait été battu par le candidat de la Nouvelle Union Populaire Ecologique et Solidaire (Nupes), Léo Walter.

A propos de


  1. Emmanuel Macron


  2. Christophe Castaner

Député de la 2e circonscription des Alpes-de-Haute-Provence depuis 2017, Christophe Castaner va devoir céder son siège de député au candidat de la Nupes, Léo Walter. D’après les premières informations dévoilées ce dimanche 19 juin peu après 20 h, l’ancien ministre de l’Intérieur et candidat de la majorité présidentielle aurait recueilli 48,5 % des voix, contre 51,5 % des voix pour son opposant.

Autre déconvenue : la défaite de Richard Ferrand, président de l’Assemblée nationale. Candidat LREM dans la 6e circonscription du Finistère, il a reconnu sa défaite devant la presse. Les électeurs lui ont préféré Mélanie Thomin de la Nupes.

Une ministre battue et contrainte de démissionner du gouvernement

Un coup dur pour le parti d’Emmanuel Macron qui réalise un score en dessous de ses espérances. En effet, toujours d’après les premières estimations, La République en marche aurait 224 sièges à l’Assemblée nationale et la Nupes 149. Certains ministres auraient même perdu dans les circonscriptions où ils et elles s’étaient présentés. C’est le cas de la ministre de la Santé et candidate dans la 6e circonscription du Pas-de-Calais, Brigitte Bourguignon, qui est annoncée avec 49,94 %, contre 50,06 % pour la candidate du Rassemblement national, Christine Engrand. D’après France 3 Hauts-de-France, 56 voix sépareraient les deux femmes. Comme annoncé par le président de la République en mai dernier, la ministre devra donc démissionner de son poste au sein du gouvernement.

Crédits photos : Romain Doucelin / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet