Christophe Maé se confie sur sa vie de famille au fonctionnement original

Christophe Maé s’est produit pour la première fois depuis l’éclatement de la pandémie de Covid-19, le samedi 3 juin 2021. Le jour de ce concert mémorable, il s’est confié au Parisien sur comment sa famille avait vécu les confinements.

  • Christophe Maé

Après des mois sans concerts, c’est la libération pour Christophe Maé. Non seulement parce qu’il retrouve son public, mais aussi parce qu’il peut passer du temps hors du foyer familial. Dans les colonnes du Parisien le samedi 3 juillet 2021, le chanteur d’Il est où le bonheur a confié : “J’aime les miens, mais j’avais besoin de m’éloigner un peu. Comme ça, quand je rentre, je m’en rends compte encore plus à quel point je les aime.” Le Covid-19 a changé la dynamique au sein des familles, quitte à parfois les pousser à l’implosion. Tout s’est bien passé pour Christophe Maé, sa femme Nadège Sarron et leurs deux enfants Jules et Marcel, mais le temps se faisait long. Christophe Maé a dévoilé avec humour que lorsque la danseuse qui partage sa vie depuis dix-sept ans a appris qu’il repartait travailler, elle “était la plus heureuse : “J’ai senti dans son regard qu’elle était contente.

Si demain tu m’enlèves les concerts, j’arrête

Après 18 mois sans concerts, Christophe Maé a rejoué devant son public pour la première fois depuis le début de la pandémie de Covid-19 le samedi 3 juillet 2021, dans les arènes de Nîmes. Un retour bienvenu dans le cadre du festival de Nîmes, où deux ex-candidats de The Voice, Kendji Girac et Amir prennent le micro un jour après leur confrère. Au Parisien, Christophe Maé s’est confié sur ce qu’il a ressenti pendant cette longue pause forcée, qui s’est terminée avec un concert-test d’Indochine. “C’est la première fois de ma vie que je suis autant à la maison. J’ai été forcé de me mettre en pause, alors que je suis un hyperactif, a déploré l’interprète. Si demain tu m’enlèves les concerts, j’arrête.

L’été festivalier qui s’annonce va vite faire oublier cette période difficile à Christophe Maé, pour qui “la vie reprend“. En juillet et août, il fera des escales à Albi (Tarn), Carcassone (Languedoc), Luxey (Landes), Vaison-la-Romaine (Vaucluse) et Erbalunga (Haute-Corse). S’ensuivent deux mois de tournée dans toute la France.

Source: Lire L’Article Complet