Christian Quesada surnommé “Robinson Crusoé” en prison : il serait “métamorphosé”

Ce mercredi 5 janvier, W9 consacre un documentaire à Christian Quesada. L’ex-champion des « 12 coups de midi » a été incarcéré pour « corruption de mineures », avant d’être libéré en mars dernier. Lors de son séjour en prison, il serait devenu méconnaissable.

Chaque jour, les téléspectateurs des 12 coups de midi soutenaient leur champion, finalement éliminé après avoir remporté plus de 800 000 euros de gains, un record ! Mais en 2019, Christian Quesada, la star des jeux télé, attire l’attention de la justice. Il est finalement condamné à trois ans de prison pour « corruption de mineures » et « détention et diffusion d’images pédopornographiques ». Un choc pour les fans de l’émission et Jean-Luc Reichmann, qui a vécu l’affaire « de plein fouet« . Ce mercredi 5 janvier, W9 diffuse un documentaire consacré à l’ancien gagnant des 12 coups de midi, évoquant son séjour en prison.

Après deux ans d’incarcération, sur les trois prévus par sa condamnation, Christian Quesada a finalement été libéré, bénéficiant d’un aménagement de peine. Mais derrière les barreaux, il serait devenu méconnaissable. « En prison, il s’était laissé pousser les cheveux et la barbe. Donc le Christian Quesada que tout le monde connaît, que tout le monde a vu, celui qui sortait de prison ne ressemblait plus du tout à ça, a assuré Frédéric Boudouresque, journaliste du Progrès. Certains de ses codétenus dans le quartier d’isolement où il était placé pendant deux ans, le surnommaient ‘Robinson Crusoé’« . Une apparence bien différente de celle de l’époque où il s’amusait sur les plateaux de télévision, et qui lui permettrait désormais de passer inaperçu.

Christian Quesada disparu des radars de la justice

Depuis sa sortie de prison, Christian Quesada est introuvable. L’ancien vainqueur des 12 coups de midi se fait extrêmement discret et refuse toute interview. « Christian Quesada est sortie de prison dans l’anonymat le plus complet, a expliqué Frédéric Boudouresque dans le documentaire. Christian Quesada s’est installé quelque part en France. Il a disparu dans la nature et personne ne sait où il est, ni ce qu’il fait. » Pas même les forces de l’ordre… Pourtant, pendant les cinq années qui suivent sa remise en liberté, l’ex-détenu a l’obligation de déclarer son lieu de résidence à la justice s’il ne veut pas retourner derrière les barreaux.

Crédits photos : CEDRIC PERRIN / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet