Charles III :  son royaume réduit avant même son couronnement ?

Avant son couronnement le 6 mai prochain, le roi d’Angleterre Charles III, monté sur le trône en septembre prochain, serait sur le point de voir son royaume réduire en taille. Une diminution qui pourrait se répéter.

C’est un début de règne compliqué pour Charles III. Et pas uniquement en raison de son fils cadet le prince Harry et de ses révélations en série. Monté sur le trône en septembre dernier à la suite du décès d’Elizabeth II, il sera officiellement couronné le 6 mai prochain. Entre temps, son royaume pourrait réduire de taille. Plus précisément, le nombre d’États dont il est officiellement considéré comme le souverain pourrait diminuer.

En effet, le Premier ministre de la Jamaïque Andrew Holness a demandé à ses ministres « d’accélérer le mouvement » dans le processus qui doit faire passer l’île des Caraïbes du statut de monarchie constitutionnelle (avec à sa tête Charles III) à celui de République. Le souverain britannique ne serait donc plus reconnu comme le chef d’État de la Jamaïque, comme c’est encore le cas aujourd’hui. La nouvelle n’est pas une surprise pour Charles III : Andrew Holness avait déjà évoqué le sujet avec lui lors de sa visite dans des Caraïbes en mars dernier, lorsqu’il n’était encore que prince héritier.

⋙ PHOTOS – Rétro 2022 : Charles III : revivez les temps forts de l’année du nouveau roi

Charles humilié publiquement face à Rihanna

En tant que chef du Commonwealth, Charles II est reconnu comme chef d’État par 21 nations, les « royaumes du Commonwealth ». Mais l’organisation internationale compte également six autres monarchies ayant leur propre monarque (Brunei, Eswatini, le Lesotho, la Malaisie, Samoa et Tonga) et 35 républiques (qui par définition ne reconnaissent pas Charles III comme chef d’État).

Avant la Jamaïque, Barbade a abandonné son assujettissement à la Couronne britannique pour devenir une république. Un changement que Sandra Mason, la présidente de l’archipel, avait officialisé en présence d’un prince Charles visiblement mal à l’aise. Il était aux côtés de la chanteuse Rihanna, originaire de la Barbade, que Sandra Mason avait traitée avec plus de déférence que le futur monarque.

Crédits photos : Agence / Bestimage

A propos de

  • Abonnez-vous à vos stars préférées et recevez leurs actus en avant première !

  • Charles d’Angleterre

  • Elizabeth d’Angleterre

  • Rihanna

À découvrir en images

PHOTOS – Rétro 2022 : Charles III : revivez les temps forts de l’année du nouveau roi

Le prince Charles, prince de Galles, Camilla Parker Bowles, duchesse de Cornouailles, et Catherine (Kate) Middleton, duchesse de Cambridge, arrivent pour une visite à la fondation Trinity Buoy Wharf, un site de formation pour les arts et la culture à Londres, Royaume Uni, le jeudi 3 février 2022.

Le prince Charles, prince de Galles, et la princesse Anne assistent à une réception après avoir remis les « prix de l’anniversaire de la reine » pour l’enseignement supérieur et complémentaire pour 2020-2022 lors d’une cérémonie au palais St James à Londres, Royaume Uni, le 17 février 2022.

Le prince Charles, prince de Galles, lors d’une visite à la cathédrale catholique ukrainienne de Londres, Royaume Uni, le 2 mars 2022.

Catherine (Kate) Middleton, duchesse de Cambridge, et le prince Charles, prince de Galles, lors du service annuel du Commonwealth à l’abbaye de Westminster à Londres, Royaume Uni, le 14 mars 2022.

Autour de

Source: Lire L’Article Complet