Charles III : pourquoi son couronnement pourrait s’apparenter à un véritable chemin de croix

Le Royaume-Uni s’apprête à fêter dignement le couronnement de Charles III qui aura lieu le 6 mai prochain. Une procession, une cérémonie, un salut au balcon, tant de réjouissances qui pourraient néanmoins s’avérer compliquées à vivre pour le nouveau souverain.

Les détails du couronnement de Charles III ont été révélés. Le 6 mai prochain, la cérémonie historique se déroulera sous les voûtes de l’abbaye de Westminster en matinée, puis le famille royale saluera la foule au balcon de Buckingham Palace. Le lendemain, les Britanniques sont encouragés à organiser des fêtes de rue et participer au « Big Lunch ». Un concert réunissant de nombreuses célébrités aura lieu au château de Windsor. Un jour férié supplémentaire est prévu le 8 mai. A cette date, le public est encouragé à faire du bénévolat dans le cadre du Big Help Out. Un programme festif, autant pour Charles III que pour les Britanniques. Sauf qu’en privé, le nouveau souverain pourrait bien devoir serrer les dents à plusieurs reprises. Charles III, ce n’est plus un secret pour personne, souffre de terribles maux de dos. De mauvaises chutes de cheval au polo seraient à l’origine de ses problèmes. Ainsi, il se murmure qu’un ostéopathe serait constamment à ses côtés pour le soulager.

C’est donc peu dire que la journée du couronnement devrait s’apparenter à un véritable chemin de croix pour le monarque. En effet, Charles III et Camilla devraient prendre place dans le Gold State Coach, un carrosse particulièrement inconfortable et suivre une longue procession afin de saluer la foule en liesse. Pour le roi il va falloir serrer les dents et ne rien laisser paraître. A moins que ses médecins et autres valets ne lui prévoient des coussins lombaires pour l’occasion, comme ils en ont l’habitude. Le tout devra passer inaperçu. Durant le service religieux, le fils aîné d’Elizabeth II devra aussi inspirer et expirer calmement. Charles III va devoir prendre place sur la chaise en bois du couronnement, l’un des meubles les plus précieux et les plus célèbres au monde, mais ô combien inconfortable, qui plus est pour quelqu’un qui souffre du dos… Là encore, les hommes de confiance et autres valets du souverain pourraient glisser un petit coussin pour soulager sa Majesté. Camilla, sa fidèle alliée depuis toujours, devra trouver les mots pour calmer le roi, et l’apaiser, alors que toutes les caméras seront braquées sur eux. Heureusement, Charles III sera couronné en uniforme militaire, adieu donc tenue trop ancienne et surtout lourde à porter !

⋙ PHOTOS – Charles III, roi dandy : l’homme « le mieux habillé du monde »

Cet autre problème de santé qui inquiète

Autre souci de santé du roi, celui ci remarqué depuis longtemps : le gonflement de ses mains et de ses doigts. The Mail on Sunday a publié, ce dimanche 22 janvier, un article à ce sujet, précisant que les gants du souverain étaient dorénavant trop petits. La cause de ce problème reste un mystère. Il pourrait s’agir d’un œdème, une accumulation de liquide dans l’organisme, provoquant un gonflement des tissus. Autre hypothèse ? De l’arthrite ou un traitement médical spécifique. Hormis ces petits soucis, Charles III, 74 ans, est en bonne santé. A noter que le monarque est rarement malade et se soigne préventivement par l’homéopathie. Pour veiller sur lui, un médecin assure une permanence dans chacune de ses résidences.

Crédits photos : Agence / Bestimage

A propos de

  • Abonnez-vous à votre star préférée et recevez ses actus en avant première !

  • Charles d’Angleterre

À découvrir en images

PHOTOS – Charles III, roi dandy : l’homme « le mieux habillé du monde »

Costume à carreaux et casquette assortie, le prince arbore une rare barbe.

Habillé en cow-boy, le prince ose le Stetson qui lui va comme un gant.

Blazer à boutons dorés et pantalon assorti, le prince Charles est chic même pour un picnic.

Costume clair et lunettes de soleil pour le prince de Galles

Autour de

Source: Lire L’Article Complet