Charlène de Monaco en pleine séparation avec Albert II ? Cette décision radicale qu’aurait prise la princesse

Depuis plusieurs mois, des rumeurs affirment que Charlène de Monaco serait en pleine séparation avec Albert II. Si aucun des deux n’a confirmé l’information, les dernières démarches de la princesse ne font que renforcer les soupçons.

Charlène de Monaco

Albert de Monaco

La princesse a fui son château. Depuis maintenant plusieurs mois, Charlène de Monaco a quitté le Rocher pour regagner son Afrique du Sud natale. Le but de ce voyage ? Participer à une mission humanitaire contre le braconnage. Le problème c’est que depuis que l’opération est terminée, l’ancienne nageuse n’a toujours pas remis les pieds dans la principauté. La faute à une “infection de la sphère ORL“, selon ses médecins. Mais comme l’a révélé une source au magazine Voici, la maman de Jacques et Gabriella n’aurait en réalité aucune intention de rentrer. “C’est en train de prendre des proportions énormes, tout le monde commence à croire qu’elle ne rentrera pas”, a confié un initié du Palais.

La princesse ne supporterait plus les écarts de celui qu’elle épousé le 1er juillet 2011. Déjà père de deux enfants illégitimes, – Jazmin Grace Grimaldi, née en 1992 d’une liaison avec l’Américaine Tamara Jean Rotolo et Alexandre Coste, né en 2003 de sa relation avec Nicole Coste, une hôtesse de l’air togolaise – il pourrait bien avoir un troisième enfant caché. Une éventualité qui aurait fait fuir Charlène de Monaco.

Charlène de Monaco chercherait une nouvelle maison

Preuve que Charlène de Monaco n’a pas l’intention de rentrer au Rocher, elle aurait pour projet de trouver un pied à terre en Afrique du Sud. Comme le rapporte le magazine allemand Bunte, elle aurait même l’intention d’y étendre ses activités professionnelles, notamment en délocalisant une des entreprises de son frère Gareth Wittstock. “L’amie de Charlène et millionnaire autodidacte, Colleen Glaeser, 47 ans, a aidé à conclure l’accord de l’entreprise. La Sud-Africaine soutient la princesse dans les moments difficiles. Des confidents rapportent que Charlène cherche depuis longtemps une maison près de Johannesburg”, indique le magazine, qui affirme que des “choses étranges” se passent à Monte-Carlo depuis un peu plus d’un an.

Autre preuve de son intention de rester en Afrique du Sud, Charlène de Monaco aurait fait l’acquisition d’un cheval star du circuit équestre sud-africain. Tout laisse donc penser que la princesse au look extravagant, mariée au prince Albert depuis 2011, n’a pas l’intention de revenir jouer dans la principauté…

Source: Lire L’Article Complet