« C’est vrai que c’est ridicule » : David Pujadas évoque sa réaction face aux drames du 11 septembre 2001

Des milliers de personnes ont perdu la vie dans ces attentats terroristes qui ont notamment frappé New York de plein fouet. 20 ans après le drame et le choc, certains, comme le journaliste David Pujadas, souhaiteraient revenir en arrière pour modifier les propos tenus à l’époque.

Il y a 20 ans que les tours jumelles du World Trade Center se sont effondrées à New York, littéralement coupées en deux par des avions pris d’assaut par Al-Qaïda. Dans cet attentat du 11 septembre 2001, 2 977 personnes ont perdu la vie, comme le rappelle le magazine Voici ce mercredi 8 septembre. Alors que des milliers de personnes dans le monde regrettent d’avoir perdu un être cher, David Pujadas, lui, regrette sincèrement sa réaction à l’époque, comme il l’a expliqué à Yann Barthès, dans Quotidien, quelques jours avant la commémoration.

Le 11 septembre 2001, le jeune journaliste de France Télévisions, David Pujadas, est suivi par les caméras de Canal + lorsque l’actualité américaine rattrape le monde entier. Et c’est alors qu’il visionne pour la première fois les terribles images des deux tours s’effondrant en emportant avec elles de nombreux civils. “Whaou génial !”, lance David Pujadas devant la vidéo. Sa réaction, filmée par les caméras de Canal +, lui a par la suite vivement été reprochée. Et, avec le recul, le journaliste semble également le regretter. 

C’est en tout cas ce qu’il confie au magazine télévisé Quotidien. “On a bien fait de me le reprocher, franchement c’était débile, lance le journaliste. “C’est quelqu’un de jeune qui se sent illégitime et qui essaie de jouer les blasés parce qu’il y a une caméra qui le filme, c’est vrai que c’est ridicule”, explique David Pujadas.

Le 11 septembre 2001, un terrible jour dans les mémoires

Mais l’ancien présentateur du journal de France 2 n’est pas le seul à avoir regretté ses propos sur ce terrible attentat. L’actrice Marion Cotillard, des années après ce tragique événement, est elle aussi rongée par les remords. Elle avait, à l’époque, assimilé l’attentat revendiqué par Al-Qaïda à “une théorie du complot”. Quelques années plus tard, en 2013, l’actrice expliquait à Paris Première que ces propos ont été tenus par une jeune femme “qui répond de façon pas très informée ni très intelligente, et on lui tombe sur la tronche pendant des années”. L’épouse de Guillaume Canet reconnaissait déjà que “c’[était] bien fait pour elle”. À l’instar de l’actrice, David Pujadas semble lui aussi avoir tiré les leçons de ses propos et avoue son erreur.

Article écrit avec la collaboration de 6Medias

Crédits photos : JACOVIDES-MOREAU / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet