Cédric Jubillar : pourquoi il a enchaîné foyers et familles d'accueil

Lundi 2 mai 2022, BFMTV a diffusé un documentaire consacré à l’affaire Jubillar. L’occasion pour certains des proches de Cédric Jubillar de se confier sur son enfance « chaotique« , lui qui a enchaîné les foyers et familles d’accueil.

  • Delphine Jubillar

Dans la nuit du 15 au 16 décembre 2020, Delphine Jubillar a disparu de son domicile de Cagnac-les-Mines, dans le Tarn. Au moment de sa disparition, elle n’était pas seule. En effet, ses deux enfants étaient là ainsi que son mari, Cédric Jubillar. C’est d’ailleurs lui qui a contacté les gendarmes après avoir remarqué l’absence de sa femme. Il est très rapidement soupçonné de l’avoir tuée. Mis en examen le vendredi 18 juin 2021, il est depuis incarcéré à la maison d’arrêt de Seysses, dans le Tarn, où il clame son innocence. Il a fait plusieurs demandes de remise en liberté par l’intermédiaire de ses avocats, mais aucune n’a abouti. En attendant l’examen d’une nouvelle demande, Cédric Jubillar est convoqué le 12 mai 2022 par les juges d’instruction où il sera confronté à son ancien codétenu qui, à sa sortie de prison, affirmait qu’il lui avait dit où se trouvait le corps de l’infirmière du Tarn, toujours introuvable. Sur Facebook, des proches se mobilisent pour tenter de la retrouver. Ainsi, le 13 avril 2022, une vidéo diffusée en direct a rassemblé 5.000 personnes. Plusieurs éléments ont intrigué ceux qui ont participé aux recherches, notamment la découverte d’une poussette et d’une voiture calcinée. Depuis, l’enquête a rebondi après l’expertise des lunettes cassées de Delphine Jubillar. Une étude qui validerait la thèse d’une violente dispute survenue entre le couple la nuit des faits.

>>> Retour sur toutes les dates clés de l’affaire Jubillar en images dans notre diaporama

« Sa mère l’a eu extrêmement jeune »

Lundi 2 mai 2022, BFMTV a diffusé un documentaire baptisé Jubillar, pour le meilleur et pour le pire, dans l’émission Ligne Rouge. Dans ce reportage, des proches s’expriment pour la première fois, révélant comment cette affaire a affecté leur quotidien. « C’est un bouleversement, total. On est tous en retrait, tous à l’écart. Cette histoire est pesante pour nous tous« , a confié un membre du clan Jubillar, sous couvert d’anonymat. Cette personne a eu des doutes sur Cédric Jubillar, et ce dès la disparition de Delphine Jubillar. C’est sa personnalité qui l’a fait douter, elle qui le décrit comme quelqu’un de « très menteur« . Et de poursuivre : « Il peut vous raconter un truc qui ne s’est jamais produit« . Ceux qui l’ont accompagné dans son enfance ont eux aussi été interrogés dans le cadre de l’enquête. Cédric Jubillar est né en 1987, à Béziers. Son enfance a été « chaotique« , lui qui a très peu vu son père. Sa mère, elle, était « dépassée, mais aimante« , précisent nos confrères. Il n’a jamais vraiment coupé les ponts avec elle. Me Emmanuelle Franck, son avocate, s’est exprimée à ce sujet. « Sa maman l’a eu extrêmement jeune. Elle avait 16 ans lorsque Cédric Jubillar est né et elle n’était peut-être pas toujours en capacité de s’en occuper de façon parfaite. Cédric Jubillar va, à plusieurs reprises, être placé tantôt des foyers, tantôt dans des familles d’accueil« , a-t-elle expliqué.

Victime de violences physiques à l’adolescence

Cédric Jubillar est toujours en contact avec l’une de ces familles. « Ils l’ont recueilli alors qu’il n’avait que deux ans et demi. Il a passé trois ans chez Françoise« , a précisé BFMTV. Elle dit de lui qu’il était un petit garçon « vif, intelligent et jovial » qui a très rapidement trouvé sa place au sein du foyer. « Cédric, il était à la maison comme chez lui. Pour nous, c’est notre fils et puis c’est tout« , a-t-elle continué. Après la maternelle, il retourne chez sa mère, dans le Tarn. Elle a récupéré sa garde et aussi refait sa vie. Il évolue alors dans un « milieu modeste, entrecoupé de plusieurs séjours en foyers« . Mais à l’adolescence, il subit les violences physiques de son beau-père. Quelques années plus tard, à 16 ans, il intègre un centre pour jeunes difficiles. Pour l’heure, Cédric Jubillar reste présumé innocent jusqu’à preuve du contraire par les autorités compétentes.

Source: Lire L’Article Complet